Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Guerre en Ucraina: la Russie sospende l’importation de gaz à la Bulgari et à la Pologne, esplosioni in Moldavie

Cette annonce intervient allors que de nombreuses cancellerie s’inquiètent du risque d’extension du conflit actuel hors d’Ucraina, après une série d’explosions, attribuées par Kiev à Moscou, dans la régionparamestriete de régioné paramultisriete.

« Il s’agit d’une tentative pour accroître les tensions. Nous condamnons fermement de telles actions. Les autorités moldaves veilleront à empêcher la république d’être entraînée dans un conflit », a déclaré la présidente moldave Maïa Sandu. Elle a annonce des misure per rafforzare la sicurezza del piccolo paese d’Europa orientale voisin de l’Ucraina.

« La Russie veut déstabiliser la région de Transdniestrie, ce qui suggère que la Moldavie devrait s’attendre à recevoir des +invités+ », a déclaré sur Twitter le conseiller de la présidence ukraini? « Si l’Ukraine tombe, demain les troupes russes seront aux portes de Chisinau », la capitale moldave, a poursuivi M. Podoliak. «Nous demeurons préoccupés face à toute tentative potentielle d’engendrer une escalade des tensions», un déclaré mardi le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price.

«Remuer ciel et terre»

Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian a réitéré mardi son soutien à la Moldavie, voisine de l’Ucraina, face «aux risques de destabilization». De leur côté, les Etats-Unis se sont déclarés prêts à « remuer ciel et terre » pour faire gagner l’Ucraina contre la Russie.

« L’Ucraina croit clairement qu’elle peut gagner et c’est aussi le cas de tout le monde ici », un déclaré le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin à l’ouverture d’une rencontre avecine de lavecine base aérienne américaine de Ramstein (Allemagne), organisée afin d’accélérer les livraisons d’équipements militaires que l’Ucraina réclame pour repousser l’invasion russe.

READ  "Una delle poche cose su cui siamo d'accordo": Joe Biden scherza sul richiamo del vaccino Covid 19 di Donald Trump

De son côté, la cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss doit appeler mercredi, lors d’un discours à Londres, à « redoubler le soutien » à l’Ukraine et à se préparer à une guerre « sur a le long terme » offensive russe . « Armes lourdes, chars, avions – creuser dans nos stocks, accélérer la production, nous devons faire tout ça».

Les Ukrainiens ont surpris le monde en mars en repoussant une offensive russe sur Kiev, mais font face à des bombardements incessants et à une lente progression de l’armée russe dans le Donbass (est), que des séparatistes protéjés partétéjé de en 2014 , et dans le sud.

S’exprimant sur Facebook, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a déclaré : « Je peux dire quelque ha scelto : l’armée ukrainienne aura de quoi se battre (…) Nous sommes entrés dans, person ne ne lauvelle phaselle ‘aurait pensé il ya deux mois. Il trasferimento alle forze armate ucraine d’arme dell’Otan, aux standard dell’Otan. C’est en cours».

Après avoir initialement rechigné à fournir des armes offensives à l’Ucraina, les Etats-Unis, come la Grande-Bretagne, la France et la République tchèque ont sauté le pas. Même l’Allemagne, particulièrement réticente, an annoncé mardi qu’elle allait autoriser la livraison de chars de type “Guepard”.

Ralentir les livraisons d’armes

Les Pays-Bas fourniront pour leur part des obusiers blindés de type Panzerhaubitze 2000 a Kiev, una conferma del governo olandese.

Selon Mike Jacobson, uno specialista civile dell’artiglieria, les Occidentaux veulent permettre aux Ukrainiens de répliquer aux bombardements russes de longue portée, qui visent à faire reculer le gros sold terrain force ucrainiennes pour ensuite envoyer chars et etle

READ  Gli assassini del jogger afroamericano Ahmed Arbery sono stati condannati all'ergastolo

En attendant l’acheminement de ces armes, sur le front du Donbass, la situation est compliquée et «sur le plan du moral, ce n’est pas rose du tout», a dit à l’AFP Iryna Rybakova, officier de presse de la 93e brigata ucraina.

Selon un consigliere del ministre de l’Intérieur ucraino, le forze russes bombardent ponts et voies ferrées pour ralentir les livraisons d’armes occidentalis.

L’armée russe avoir mené mardi des frappes de missili de haute précision contre 32 cibles militaires ukrainiennes, non 20 zone di concentrazione di troupes et d’équipements, et quatre dépôts de munitions près localjianskés et de Slavrés Donetsk.

Dans les régions du Donbass comme dans le sud, « l’ennemi effectue des frappes sur lespositions de nos troupes sur toute la longueur de la ligne de front avec mortiers, artillerie et lance-roquettes multiples », un expliqué mardi le rainienstè la Défense .

Dans le sud, deux missiles russes ont notamment touché mardi matin la ville de Zaporijjia, faisant au moins un mort et un blessé, selon l’administration régionale.

Zaporijjia, grand centre industriel sur le Dniepr, a été ces dernières semaines le point d’accueil des civils ukrainiens fuyant Marioupol assiégée et d’autres villes bombardées du Donbass. Mais la ville se prepare il mantenimento in un attacco dei russi in provenienza dalla costa, selon Kiev.

De son côté, le secretaire général des Nations unies Antonio Guterres un appélé mardi l’Ucraina et la Russie à travailler e coordinamento avec l’ONU pour permettre l’ouverture de couloirs humanitaires en Ucraina.

Les Nations Unies ont annoncé mercredi sur Twitter qu’à l’issue de la rencontre à Moscou entre M. Guterres et il presidente russo Vladimir Poutine, la partie russe a Accepté «en principe» la partecipazione delle Nations unies à l’évacuation des civils de la ville ucraina di Marioupol. M. Poutine lui a égallement dit croire encore en une issue positive des négociations avec l’Ucraina.

READ  Guerre en Ucraina: l'ONU évoque des «crimes de guerre», la Russie révèle son véritable objectif

Il segreto generale dell’ONU è in bagno riservato a Kiev per il contrassegno del presidente Volodymyr Zelensky.

Ce dernier a accusé mardi la Russie d’avoir placé le monde « au bord de la catastrophe » par son occupation, au début de son invasion de l’Ucraina, de la centrale de Cernobyl.