Maggio 19, 2024

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Des décisions attendues ce lundi sur le prix des carburants et l’énergie en Belgique

Petra De Sutter (Groen), vice-Première, an indiqué dimanche dans De Zevende Dag (Een, VRT) ne pas vouloir attendre un accord global sur le nucléaire, pour determiner des mesures allégeant la facture des citoyens. Annelies Verlinden (CD&V) tient le même discors.

Du côté des Verts francophones, les deux dossiers semblent toutefois liés, dans le discours tenu dimanche par il co-presidente d’Ecolo Jean-Marc Nollet, auprès de RTL: “Aussi bien sur le chauffage, l’électricité que la mobilité, il faut au niveau belge des mesures ponctuelles et des mesures structurelles“, curriculum-t-il.

À termine del tribunale, “tous les présidents de parti vont dans le même sens, il faut maintenant fixer les montants“.

Aller vers le 100% rinnovabile

À plus long terme, les écologists, aussi bien francophones que flamands, insistente sull’importanza di prévoir davantage d’aide pour isoler les habitations, lo développement des alternatives à la voiture, l’accélélération de la renou transition. “La question qui se pose aujourd’hui (d’une prolongation ou non de quelques réacteurs nucléaires), est limitée aux 10 ans à venir“, afferma Jean-Marc Nollet.”L’orizzonte, il cap“, reste le même: “100% rinnovabile“.

Dans cette même ligne d’idée, Petra De Sutter plaide dimanche dans unae communication pour une baisse des prix du transport en commun et pour une TVA Minimum sur l’achat et l’installation de panneaux solaires, pompes à chaleur etuffaire chae-eau et , pour toutes les habitations (sans limittion liée à l’âge du bâtiment).

Si Jean-Marc Nollet ne se prononce pas contre une baisse des prix des carburants à la pompe à court terme, Petra De Sutter (Groen) an indiqué dans De Zevende Dag ne pas être favorevoli à la proposition de Vincent Van Peteghem, d’une baisse des accises al minimo sui carburanti. La baisse maximale des accises couterait selon elle deux milliards d’euros par an et comporte un risque d’effets pervers, note-t-elle.

READ  François, fisioterapista di 28 anni, vuole uno stipendio migliore nel suo lavoro: "Dovremmo ottenere un totale di 40 euro a seduta".