Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Opinione | Revoir la gouvernance du système de santé

Publié le 8 avr. 2022 alle 16:00

Depuis 30 ans, la crisi ospedaliera est de tous les propos. Elle s’est installée dans notre paysage sanitaire. Malgré les lois et réformes qui s’enchainent à un rythme soutenu, la situazione dell’ospedale è très proche de celle du début des années 2000. Elle est marquée par la réduction du nombre d’établissements et des lits édés , par l’ esplosione del nome di passaggi aux urgences, les mécontentements des personals, ainsi que des hardés persistentantes d’accès aux soins.

Des anomalie qui s’accumulent

È accettabile che alcuni dipartimenti ne dispongano per i medici per le specialità mediche? Che cosa des infirmiers fassent plus de 300 kilomètres quotidiennement pour dispenser des soins à des personnes fragilis et isolées ? Est-il accettabile que des personnes à l’emissione di un premio en charge ambulatoire faute de structure intermédiaires soient «renvoyées» chez elles sans bénéficier d’un cadre sûr et propice à leur retour à domicile ? Quelles solutions proponer pour nos aines ou pour les populations vulnérables dont les mobilités sont souvent très contraintes?

La crisi ospedaliera è avant tout systémique

Le plan hôpital 2007, la loi hôpital, Patient santé et territoires 2009, le plan hôpital 2012, la loi de santé de 2016, il program Ma Santé 2022 et plus récemment le Ségur de la santé ne sont pas parvenus à atténuer ni mé cesê dys véritablement à inverser la tendance.

La situazione est d’autant plus préoccupante que ces dysfonctionnements sont amenés à s’amplifier avec le vieillissement de la popolazione, la cronicizzazione de nombreuses maladies, les pénuries de persons soignants (sur plus lesquelles l’OMS des alerte an depuis), tecnologie et des traitements toujours plus coûteux, le tout sur fond de maîtrise des dépenses de santé.

READ  Questa è la situazione epidemiologica vicino a te il giorno dopo il Codeco e la vigilia di Natale

Cette dernière, bien que mise entre parenthèses ces deux dernières années, constitue une tendance longue. La crisi ospedaliera è donc bel et bien avant tout systémique. Elle se nourrit des tensions voire des contraddis générées par un réformisme politique décalé de la réalité sociomédicale. Elle est appelée à durer sans une action en profondeur.

Bâtir une organization sanitaire moins pyramidale

L’hopital public pallie surtout le manque de solutions alternative en particulier sur des territoires o le déficit d’offres est criant. L’engagement des professionnels de santé hospitaliers s’effrite. Il traduit par un épuisement fisico e mentale qui hypothèque la viabilité a lungo termine du système hospitalier français.

Une piste est de bâtir une nouvelle organization sanitaire moins pyramidale, plus réticulaire, de dépasser l’approche hospitalo-centrée, historiquement et culturellement ancrée. Un tel projet exige de repenser l’action sanitaire et medico-sociale autour d’une gouvernance renouvelée du système de santé, de revoir la répartition des compétences tra i diversi attori; l’Etat, l’assurance maladie, le collettività territoriali, le établissements de santé publics et privés, la médecine de ville.

L’enjeu est de se défaire du modèle discendente des politiques et des action publiques pour construire un équilibre fondé sur l’alliance multiniveaux de toutes les catégories d’acteurs afin que ceux-ci puissent contribuer déjé collectment communs et dans il rispetto de leurs territoires et au plus près des users.

Une ouverture trop timide vers les collectivites localis

La loi 3DS (Différenciation, Décentralisation, Déconcentration, Semplification) è stata adottata définitivement par l’Assemblée nationale et le Sénat en février dernier porte quelques signes d’une ouverture local encore timide vers les collectivités Elle leur permet de prendre part à la définition de l’offre de soins territoriale. L’efficacia di queste ultime novità è la dipendenza dall’impegno delle persone di prossimità e dalle capacità finanziarie di gestione collettiva, que l’on sait contraintes.

READ  35.000 persone hanno manifestato a Bruxelles contro le misure sanitarie

La costruzione di una città governativa è un luogo definito per il futuro, che è stato ritardato con il rischio di mettre un peu plus en péril l’égalité d’accès au système de santé et sa qualité.

Laurent Meriade est maître de conférences et Corinne Rochette professeure des universités à l’IAE Clermont Auvergne. Avec «La Revue française de gestion».