Maggio 23, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

l’UE frappe pour la première fois le secteur énergétique russe

Cinquième salve de sanzioni europee contro la Russia. Ce jeudi soir, les représentants des Vingt-sept ont validé les propositions de la Commission européenne dopo il découverte de dizaines de cadavres de civils nel weekend dernier à Boutcha, près de Kiev. Ils ont en effett pris la decisione di mettre en place un embargo sur le charbon russes et de fermer des ports européens aux navires russes. Ces nouvelles mesures prévoient aussi l’interdiction d’exportations vers la Russie, notamment de biens de haute technologie, à hauteur de 10 miliardi di euro, et le gel des avoirs de plusieurs banques russes.

Entrée en vigueur début août

C’est la première fois que les Européens frappent le secteur énergétique russe, dont ils sont très dépendants. L’Union européenne importe en effet 45% de son charbon de Russie pour une valeur de 4 miliardi di euro par an. Cet embargo entrera en vigueur début août, 120 giorni dopo la pubblicazione del nuovo paquet au journal officiel de l’UE attendue vendredi.

La lista dei prodotti russi interdits d’importation dans l’UE est égallement élargie à certees “matières premières et matériaux critiche” pour une valeur estimée de 5,5 miliardi di euro par an, afin de l stopper le effortment de financement de guerre de Mosco.

Les transporteurs routiers russes et biélorusses sont désormais frappés d’une interdiction d’opérer dans l’UE. La lista nera dell’UE est égallement élargie de plus de 200 noms d’individus, dont des oligarques russes et, come l’ont fait les Etats-Unis, les deux filles de Vladimir Poutine, selon un document consulté par l’AFP .

READ  Tornano le restrizioni per frenare la diffusione del virus in Portogallo, uno dei paesi più fortificati del mondo

La Russie “va subir une longue discese vers l’isolement économique, financier et technologique”, una dichiarazione su Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

“Pour la Russie se tourner vers l’Asie est devenu primordial pour sa liberté de manœuvre” (Jacques Sapir)

Pas d’embargo sur l’énergie russe pour le G7

Par ailleurs, les pays du G7 ont égallement annoncé jeudi de nouvelles sanzioni economiche à l’encontre de la Russie, dont une interdiction de tout nouvel investissement dans des secteurs clefs en réaction à “la poursuite de la enguercalade” Ucraina .

“Nous interdisons de nouveaux investissements dans des industrie clefs de l’économie russe, y compris l’énergie”, indiquent les puissances du G7 dans un communiqué, qui annonce aussi “des sanzioni supplémentaires contre le russé secteur de la tres” “élites et leurs proches” qui soutiennent la guerre décidée par il presidente russo Vladimir Poutine contre l’Ucraina.

Les interdictions d’exportations sur certes biens seront étendues, les sanzioni contro les banques et les compagnies publiques russes étendues, selon le texte.

Se un embargo sur les importations d’énergie n’est pas envisagé à ce stade, les pays du G7 veulent “faire avancer” leurs plans visant à réduire leur dépendance à l’énergie russe, qui comprennent entree autres “progressive autres” russe” .

Le groupe du sept grandes puissances a également plaidé jeudi pour una sospensione della Russia du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, che l’Assemblée générale de l’ONU e l’adozione dans l’après-midi.

Sur les 193 paga i membri dell’Assemblea generale, 24 contro la sospensione — la deuxième de l’histoire de l’ONU après l’éviction de la Libye en 2011 –, initiée par les Etats-Unis.

READ  Attivazione del piano bianco in tutte le istituzioni sanitarie pubbliche e private in Guyana

Et 58 paga se sont abstenus, mais les abstentions, una scelta dénoncé par Kiev, n’étaient pas prises en compte dans la majorité des deux-tiers richiedono parmi les seuls voti pour et contre. Parmi les pays ayant voté contre figure la Chine qui a dénoncé une “démarche hâtive”, la mise “de l’huile sur le feu” ainsi qu’un “précédent Dangereux”.

——————

La grèce va doubler sa production de charbon

La Grèce va doubler sa production de lignite (charbon) pour les deux prochaines années afin de diminuer sa dépendance au gaz russe, an annonce jeudi le porte-parole du gouvernement grec, Yannis Εkonomou.

“Le lignite est polluant et dans des circonstances normales, le gaz naturel est moins cher”, un souligné le porte-parole dans un point presse.

Mais, en raison de la guerre en Ukraine et du besoin pour la Grèce de diversifier son approvisionnement en énergie, la mesure sera, selon le porte-parole, “nécessaire” pour les deux prochaines années. Dépendante à 40% du gaz naturel russe, la Grèce cherche, depuis le début de l’invasion russe en Ukraine le 24 février, des solutions alternatives afin d'”assurer l’approvisionnement énergétique normal du pays”, selon le de ministère grec ‘ Ambiente e energia’. S’exprimant lors de l’inaugurazione di un parco fotovoltaico nel nord della Grecia, il ministro Premier Kyriakos Mitsotakis a déclaré mercredi que “la politique énergétique de la Grèce doit êtret à l’gardant” .

“En aucun cas” ces change n’affecteront l’objectif annoncé par la Grèce de réduire les emissions de gaz à effet de serre de 55% en 2030 et d’atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050, an asserté le chef gouvernement .. Mais la promesse de fermer les centrales à lignite d’ici à 2023 ne sera pas tenue, a dénoncé l’opposition de gauche.

READ  Hong Kong: il sistema di santità dépassé di Omicron

“C’est un aveu d’échec”, a jugé le parti socialiste (Kinal).

(Con AFP)