Settembre 25, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

L’Ucraina accusa un’impresa francese d’avoir vendu du materiel utilisé pour tuer des civils à Boutcha

“Une famille tentait de s’échapper, elle a été tuée par des assassins russes. Tuée, comme c’est maintenant prouvé, avec des armes françaises vendues en contournement des sanzioni en 2015”un’affermazione su Twitter Mikhaïlo Podolyak, consigliere del presidente ucraino Volodymyr Zelensky.

Interrogé par l’AFP, Thales a démenti avoir contourné les sanzioni contro la Russie. “Thales s’est toujours conformé strictement aux réglementations françaises et internationales y compris concernant l’application des européennes de 2014 à l’égard de la Russie”una dichiarazione di gruppo. “Aucun contrat d’export d’équipement de défense n’a été signé avec la Russie depuis 2014 et aucune livraison n’a été effectuée à la Russie depuis le début du conflit en Ukraine”ajoute Thales, disant avoir décidé de cesser ses activités en Russie.

Du matériel estampillé “made in Russia”

Dans sa pubblicazione, M. Podolyak relaie la vidéo d’un blogueur ukrainien, Pavlo Kachtchouk, qui analysis les dégâts causés sur une voiture dans laquelle a été retrouvé le corps d’une femme Btuchaée pr.

“Comment des soldats russes mal entraînés ont-ils pu tirer de façon aussi précise avec du vieux matériel post-soviétique?”, se demande-t-il. “La réponse, on l’a trouvé à Vorzel (ville proche de Boutcha, ndlr), où nos troupes, après le retrait russe, ont capturé des véhicules blindés BMD-4”. Ces blindés sont équipés “de systèmes de conduite de tirs qui leur permessont à de tirer avec une grande précision quelque soit le temps, le vent ou même l’heure du jour. Des composants et une technologie vendus à la Fésrepieran de Ruiseran”poursuit le blogger.

Il montre ensuite une caméra thermique non afferma qu’elle a été récupérée sur un blindé russe abandonné. Il logo di Thales è visibile, accompagnato dalla data 16/06 e dalla menzione prodotto in Russia.

READ  La Russie annonce avoir testé, avec succès, un missile intercontinental: "Une arme unique"

“Elle a été assemblée en Russie sottolicenza”dai la colpa al blogger. “Ce n’est qu’un des nombreux schémas autorisant les entreprises françaises à contourner l’embargo.”

Ces accusations suivent cell du média en ligne Disclose mi-mars, selon qui la France a livré des équipements militaires, dont des caméras thermiques, à la Russie entre 2015 et 2020, soit après les sanzioni européennes ayant suivi de la’anm moscow.

Le ministère des Armées avait répondu qu’ils s’agissait de contrats conclus avant les sanzioni prises en juillet 2014 et que la France avait le droit de mener à terme, au titolo “de la clausola dite ‘du grand-père'”.