Luglio 1, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

la retraite prochaine d’une divine énigme

Non passa il tempo con i ramponi, non è mai stato ufficializzato nella volontà di fare la spesa alle terme dell’anno di contrazione qui lui resta a prendere a Guanghzou. Comme une annonce de dernière tournée, quoique plus proche d’une résidence. Rien de plus normal pour un footballeur qui a toujours place la dimension artistique sur le devant de la scène.

Contrairement aux idées reçues, Mousa Dembélé n’appartient pas à cette catégorie de joueurs (très large au sein de la “génération dorée”) à s’être exilés à l’étranger pour y apprendre et y découvrir les basi du professionnalisme. Avant de s’épanouir en Eredivisi néerlandaise (Willem II, AZ Alkmaar), puis en premier League inglese (Fulham, Tottenham), c’est bel et bien au sein de notre bonne vieille Jupiler Pro League (più sobrietà, et moins commercialement, appelée “division 1” à l’époque…) que le jeune Dembelé a vissé ses premiers studs, très logiquement au Beerschot, ou plus exactement au Germinal Beerschot Anvers (mieux connu sous son acronimo GBA). Un port d’attache qui coulait de source pour ce jeune belge d’origine malienne (par son père), né à Wilrijk et formé à Berchem Sport, à quelques encablures du Kiel

Il 24 aprile 2004, Mousa Dembélé effectuait ses débuts contre Charleroi. Et déjà comme un symbole de tout ce qui allait suivre, sa montée au jeu dans le dernier quart d’heure à la place de Daniele Cruz n’allait déboucher que sur…7 minutes de jeu, le temps de se blesser et de devoir céder sa place à Dirk Huysmans

totale, Mousa Dembélé aura disputé 23 partite in Belgio (toutes compétitions confondues). Le temps de donner 3 assists et d’inscrire… 1 but (le 28 novembre 2004 à Mons). Peu pour un attaquant. Car, on aurait tendance à l’oublier, c’est bel et bien comme avant-centre que Dembele a été formé et utilisé durant la première partie de sa carrière. Cela, tant en club qu’en équipe nationale (remplaçant de Luigi Pieroni et de Stijn Huysegems lors de ses deux premiers match en 2006, en Slovaquie et contre la Turquie).

READ  Hendrik Van Crombrugge : "je veux rendre quelque ha scelto à Anderlecht en gagnant la Coupe"

Ce n’est que plus tard, lors de son passage à l’AZ Alkmaar, que son coach de l’époque (un sure Louis Van Gaal), a pris le parti de le faire reculer dans le jeu, d’abord en “10”, ensuite en “8”. D’une part pour mieux pouvoir sfruttatore figlio formidabile potente tecnica. Mais d’autre part aussi pour remédier à ce problème de finition qui a toujours caractérisé Mousa Dembélé (62 partite in 579 partite nel club, 5 partite in 82 partite avec les Diables Rouges).

La qualité, plutôt que la quantité. C’est ce qui vient à l’esprit quand on évoque les réalisations de Mousa Dembéléet principalement celle contre… Willem II, sous le maillot de l’AZ, le 27 septembre 2008. Un but d’antologie, de classe mondiale, sur lequel Dembelé una tecnica fait étalage de sa palette pour effacer (dégoûter ?) les défenseurs negatives.