Maggio 20, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Invasion, bombardements, des dizaines de morts… la Russie est entrée en guerre en Ucraina (diretto)

Il presidente russo Vladimir Poutine ha annunciato la sua partecipazione a un’operazione militare in Ucraina per la difesa dei séparatistes de l’est du pays, malgré le tollé international et les sanzioni infligées par l’Occident.

Tempi di lezione: 4 min

Des force terrestres russes sont entrées sur le territoire ukrainien ce jeudi matin, an annoncé Kiev, confronté à une invasion militaire lancée par moscou.

«J’ai pris la décision d’une opération militaire spéciale», un annoncé à l’aube le président russe Vladimir Poutine dans une déclaration surprise à la télévision, sans préciser si cette intervento sekra limitatorait à l’est de ‘Ul’est de bien si elle serait plus large.

« Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine », a dit le maître du Kremlin assis à un bureau en bois cupo, promettant de conduire « au tribunal ceux qui ont commisable crimes de snom ‘effusion de sang de civils, notamment des citoyens russes’. “Nous n’avons pas dans nos plans une occupation des territoires ukrainiens, nous ne comptons rien imponer par la force, à personne”, at-il assuré, appelant les militaires ukrainiens ” à déposer les armes”. Puis, il s’est adressé à ceux « qui teneraient d’interférer avec nous (…) ils doivent savoir que la réponse de la Russie sera immédiate et conduira à des conséquences que vous n’avez ennuescore jamais »

« Des véhicules militaires russes, y compris des blindés, ont violé la frontière dans les régions de Tcherniguiv (nord, frontière biélorusse), Soumy (nord-est, frontière russe), Lougansk et Kharkiv, ontse, frontière » les gardes-frontières dans un comunicato. Ils ajoutent que «la parte delle unità di frontiere-frontiere ont été visées par des tirs dans ces mmes régions».

Une video des gardes-frontières montre des véhicules militaires marqués de la lettre “Z” passer par un punto di passaggio présenté comme étant entre la péninsule Annexée de Crimée et la partie continentale de l’Ukraine.

« Des combats acharnés »

« Les force ukrainiennes mènent des combats acharnés. L’ennemi a subi des pertes importantes et qui seront encore plus importantes », a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a annoncé avoir rompu les liens diplomatiques avec la Russie.

Des affrontements majeurs sont signés dans plusieurs régions du pays et le bilan est suscettibile de monter. Au moins cinq militaires ukrainiens ont été tués dans les premières heures de combats, a égallement indiqué Kiev. L’Ucraina a un figlio côté affermate avoir tué environ 50 « occupants russes » dans la région de Lougansk, dans l’est, et avoir repris le contrôle de la localité Chtchastia, sur la ligne de front.

En réponse, l’Otan a déployé des force terrestres et aériennes défensives supplémentaires dans la partie du territoire de l’Alliance, ainsi que des moyens Maritimes supplémentaires, d’après all termi mune condé claration atlantique nord sur l’attaque de l’ Ucraina per la Russia. “Nous avons relevé le niveau de préparation de nos force pour répondre à toute éventualité”, d’après les alliés.

Il video diretto




Condannazioni immediate

Il presidente americano Joe Biden aussitôt dénoncé une «attaque injustifiée» qui provoquera «des souffrances et pertes de vies humaines». «Le monde exigera des comptes à la Russie», at-il promis. « Nous condamnons fermement l’attaque injustifiée de l’Ucraina par la Russie. En ces heures sombres, nos pensées vont à l’Ukraine et à ses femmes, hommes et enfants innocents qui font face à cette attaque non provoquée et craignent pour leurs vies », ont déclaré la présidente de la Urle Commission vula euroen président du Conseil européen Charles Michel dans un testo comune. « Nous demanderons au Kremlin de rendre des comptes », ont-ils averti.

« La France condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine », un réagi jeudi Emmanuel Macron, en appelant Moscou à « mettre immédiatement fin à ses opérations militaires ».

La Belgique a aussi condamné « avec force l’attaque inconsidérée de la Russie contre l’Ucraina, alors qu’il n’y a eu aucune provocation », a réagi sur Twitter la ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès. « L’Europe vit son heure la plus sombre depuis la Seconde Guerre mondiale », un écrit, égallement sur Twitter, il Premier ministre Alexander De Croo. « Nous sommes en contatti étroits avec nos alliés de l’Otan et de l’UE. »

READ  Come l'inchiesta El Pais ha rivelato la prevalenza degli abusi sessuali nella Chiesa spagnola