Settembre 26, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Industries chimique et pharmaceutique : des indicatiurs historiques, mais gare aux secousses géopolitiques

Emploi à ses plus hauts niveaux

Avec un total de 97.420 jobs, l’emploi dans ce secteur est à son plus haut niveau depuis 2001. Un marché dynamique qui ne masque pas des hardés de recrutements: “Je pense qu’on aurait pu être à 100.000 si on avait trouvé toutes les capacités de main-d’œuvre que nous recherchonsdettagli Yves Vershueren qui completo :Nous sommes très actifs sur le marché du reclutamento, nous sommes aussi très actifs sur la formation des jeunes. Nous constatons qu’il n’y a pas encore suffisamment de talents en preparation dans les générations qui viennent pour remplacer tous ceux qui vont arriver à l’âge de la pensione.

Une hardé que ne nie pas non plus Hugues Bultot, d’Universcells : “Mais le rôle d’un imprenditore, c’est de passer outre les hardés. L’economia mondiale manque de ce type de profil donc il ya très clairement une guerre de talents. On est très créatifs et on mise sur une bonne anticipation : on n’hésite pas à recruter dans d’autres secteurs et à ex, on n’hésite pas à recruter à l’étranger, et malgré l’marchétroites, on performe par rapport alle multinazionalilancia lo chef d’impresa.

Et au niveau des posts vacanti ? “Il faut savoir que ce ne sont pas uniquement des profils scientifiques. Puisque nous sommes dans le domaine industriel de la biotechnologie, nous offrons des profils très variés allant du logisticien jusqu’au scientifique, de l’ingénieur jusqu’à l’automaticien, donc nous avons la possibilité panel d’emut’lecompleto M. Bultot.

D’ailleurs, 80% des nouveaux postes vantés par le secteur sont des métiers dits “de production”: des opérateurs sur ligne, déposer les matières premières, s’occuper des mélanges, don mais aussi le conditionnement les aux logistc et encore des techniciens per la supervisione della catena e della manutenzione.

READ  Il creatore di Cardano (ADA) admet s'être lourdement trompé

Un marché sous tension qui n’a d’ailleurs pas empêché l’année dernière plusieurs grèves dans des entreprises du secteur chimique et même la menace d’une journée de grève nationale : la paix sociale n’était plus garantie, les syndicats demandaient une revaloisation de tous ces travailleurs actifs durant les confinaments et accusaient les fédérations patronales mis d’abrusco“fin aux discussioni. La grève sera finalement évitée de justesse : un accord a finalement été trouvé, il prévoyait une augmentation salariale de 0,4% dès le 1er janvier de cette année, avec un minimo di 10 centesimi di euro par corona et une prime de €200. Dans le même temps, l’administrateur délégué Yves Verschueren souligne que le secteur est aussi très exposé à la concurrence internationale c’est pourquoi il demande au gouvernement de “manutenir la loi sur les normes salariales.”

Une croissance spectaculaire, grâce aux vaccins anti-Covid…

Tensions sociales passées, le secteur veut se tourner vers le positif. D’abord, avec un chiffre d’affaires reparti à la hausse l’an dernier (+22%) pour atteindre €74 miliardi,”principalement dû à de fortes hausses de prix“, nota Essenscia qui osservare aussi que les entreprises du secteur ont investi l’année dernière un montant record di 2,7 miliardi di euro (+17%) et les dépenses d’innovation en recherche et développement se sont également maintenues à un niveéau milleviard de étorique 5 d’euros , soit le double d’il ya dix ans.

Le esportazioni sono aumentate per la crisi sanitaria e per la singolarità della produzione di vaccini contro il Covid-19 con risultati in uno spettacolo di croissance: +33%.

READ  de plus en plus de Belges veulent du soleil dans leurs futures factures

Versare autant, “iol ne faut pas uniquement y voir une opportunité pour les pharma”, avviso Hugues Bultot d’Univercells avant de préciser : “L’industrie a été mise à forte contributo, certes, on parle beaucoup de ceux qui ont gagné, mais très peu de ceux qui ont perdu. Il y avait un moment plus de 200 candidats vaccins, si je vous demande aujourd’hui d’en citer cinq vous rencontrerez des hardés. Ce qu’on ne voit pas, ce sont tous les effort entrepris par toute l’industrie, et puis les sacrificis qui ont dû être faits : tout ce qui a été consacré au Covid n’a pas été consacré à proj d’autres étaient tout aussi prometteurs et qui ont été mis en pause. Donc le bilan est mitigé : il ya eu des accélérations et des opportunités, mais on a souffert comme tout le monde.

Essenscia revendique la place de premier exportateur belge avec 37% du total des exportations. “Au sein de l’Union européenne, la Belgique est même devenue le deuxième plus importante exportateur pays de produits chimiques, plastiques et pharmaceutiques, après l’Allemagneprecisa la federazione. Si le secteur prend en 2021 une deuxième place européenne, l’Allemagne resta la championne des exportations dans le domaine.

… mais beaucoup d’incertitudes, voire d’inquiétudes

Mais l’avenir sera-t-il aussi rosa ? “Il est déjà certo que les chiffres de cette année 2022 ne seront pas aussi bons“, prévient d’emblée le secteur. En cause : la crise ukrainienne. Avec la hausse des prix de l’énergie, les coûts de production augmentent, alors que l’inflation devient un comme un handicap. Le secteur devra-t-il reporter des investimenti et revoir à la baisse ses prévisions de recrutements?”Ce n’est plus impenabileglisse-t-on.

READ  Ridurre la bolletta della luce o del gas: i consigli dei contatori di energia