Luglio 6, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Il punto sull’invasione dell’Ucraina alla Russia dal 17 marzo

Situazione sul terreno, reazioni internazionali, sanzioni: le point sur l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Lo chef de la diplomatie America Antony Blinken e stima che i suoi attaccanti russi contre des civils en Ucraina costituiscono un costituente dei “crimini di guerra”.

Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont prévenu que les auteurs de crimes de guerre perpétrés en Ukraine devraient “rendre des comptes”, soulignant que la “collecte de preuves” était en cours.

M. Blinken a égallement jugé que Moscou ne faisait pas “d’effort significatif” dans ses pourparlers avec Kiev et indiqué que le président américain Joe Biden allait menacer la Chine de représailles en cas d’envoi à lor militaire à son entretien vendredi avec son omologo Xi Jinping.

  • Un “millier” de volontaires tchétchènes in rotta verso l’Ucraina

Il dirigente della repubblica russa di Tchétchénie Ramzan Kadyrov, un fidèle di Vladimir Poutine, un sicuro jeudi qu’un “millier” di volontaires tchétchènes étaient in rotta verso tutti i combattimenti in Ucraina.

Cette information n’a pas pu être vérifiée de manière indipendente et a été mise en doute par des responsables ukrainiens. Les force sous contrôle de M. Kadyrov sont accusées de nombreuses exations en Tchétchénie.

  • Moscou rejette la decisione della CIJ

Le Kremlin a rejeté jeudi la décision de la Cour Internationale de Justice (CIJ), plus haut tribunal de l’ONU, qui a ordonné la veille à la Russie de suspendre immédiatement ses opérations militaires en Ucraina.

Le Kremlin a souligné que les deux party devaient être d’accord pour qu’une telle décision puisse être mise en oeuvre et que ce n’était pas le cas.

READ  Cosa hanno fatto i paesi europei?

L’ONG Human Rights Watch a par ailleurs demandé à l’Ucraina de cesser de mettre en scène les prisonniers de guerre russes car cela viola les conventions de Genève.

  • Plus de trois million de réfugiés

Plus de 100.000 réfugiés se sont ajoutés en 24 heures aux trois million de personnes qui ont déjà fui l’Ucraina depuis l’invasion de l’armée russe le 24 février, selon l’ONU, qui recense égallement environ deux million de élacs d ‘ intérieur du pays.

Le Conseil de l’Europe a de son côté alerté jeudi contre the osque pour les réfugiés ukrainiens de tumber e des réseaux de trafic d’êtres humins.

  • Marioupol: 30.000 personnes évacuées en une semaine

Les autorités de la ville ukrainienne de Marioupol, assiégée par les force russes, ont annoncé jeudi l’évacuation de 30.000 personnes en une semaine, ajoutant ne pas connaître encore le bilan du bombardement la veille d’un ù à à à théâtre’s’ br.

Moscou a démenti ce bombardement, l’attribuant au bataillon nationaliste ukrainien Azov.

Quelque 350.000 people se trouvent toujours dans la ville et “continuent de se cacher dans des abris et des caves”, an indiqué la mairie, selon laquelle “50 à 100 bombes” sont larguées par les avions russes en moyenne chaque jour.

  • Frappe meurtrière près de Kharkiv

Des tirs d’artillerie russes ont fait jeudi au moins 21 morts et 25 benedetti nella località di Merefa, près de la ville assiégée de Kharkiv (est), un annoncé le parquet régional.