Maggio 23, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Il Manchester City ha giocato contro l’Atletico (0-0)

Il Manchester City si qualifica per le 1/2 finali della Champions League con il merito del gioco sul terreno dell’Atletico (0-0). le cittadini, vainqueurs 1-0 au match aller, ont souffert en fin de match mais continuent leur chemin dans la plus prestigieuse des coupes d’Europe. Les dernières minutes ont été spécialement tendues avec l’exclusion de Filippo versa l’Atletico. 12 minuti d’arrêt de jeu ont été jouées.

Kevin De Bruynetitolo al debutto della partita, est sorti à la 65e minute, visiblement benedetto à la jambe droite.

Dans un Metropolitano plein à craquer, grazia dopo la sospensione del tribunale arbitrale dello sport de l’ordre de fermeture partielle du stade prononcée par l’UEFA, la partie a débuté sur un rythme très élevé… et, come attendu, un schema diverso dell’aller.

L’Atlético Madrid avait besoin d’au moins un but pour pousser le match en prolongation et continuer à rêver, et les Madrilènes sont donc entrés sur la pelouse avec des intents pluss offensive qu’à l’Etihad Stadium, où la formazione ultra- difensivo, parfois en 5-5-0, érigée par Diego Simeone avait fait grincer des dents.

Les duels ont donné le ton, avec par exemple dès la 11e minute ce choc dans les airs entre Filippo et Phil Fodenqui a dû continua la partita avec un bendage autour de la tête après être resté de longues minutes au sol.

Malgré les bonnes intenzioni des Colchonerosce son les cittadini qui su alerté les premiers Jan Oblak. A la 9e minute, la frappe de Gundogan n’a pas accroché le cadre, et à la 27e, la reprise de Kevin de Bruyne a été contrée par Reinildo.

READ  "L'engouement va continue à grandir"

En toute fin de match (90e+7), Gündogan a failli tuer le match, mais a perdu son duel face à Jan Oblak.

Griezmann et Felix, insufficiente

Mais la plus belle occasion viendra à la demi-heure de jeu pour les Mancuniens: après une géniale passe en profondeur de Riyad Mahrez, l’action a fini dans les pieds de Gündogan. Sa prima provvisoria a heurté le poteau gauche, et sa reprise de la tête a été contrée. Colpo di scena per l’Atlético.

Malgré le très bon passage des Madrilènes au retour des vestiaires, ni Joao Felixtrouvé quelques fois dans la surface, ni la frappe de Rodrigo de Paolo (71e), la meilleure occasion des Rojiblancosni les frappes lointaines tenées par Geoffrey Kondogbia (35e) et Antoine Griezmann (57e) non fait trembler les cittadini.

Diego Simeone a bien tenté d’apporter de la fraîcheur à la 70e avec les entrées en jeu de Yannick CarrascoRodrigo de Paul et Angel Correa à la place de Griezmann, Koke et Renan Lodi… mais en vain.

Les Colchoneros ont fait honneur à leur ADN et à leur style de jeu jusqu’au bout, et sont tombés avec leurs idées. Guardiola, lui, est passé, avec les siennes.

En 1/2 finale, Manchester City affrontera il Real Madrid, qui s’est imposé face à Chelsea mardi.