Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Des implants mammaires plus risqués pour la santé

Santé Canada révèle, dans son dernier examen de l’innocuité, le osé croissant de lymphome anaplasique à grandi cellule associate a implants mammaires (LAGC-AIM) avec des implants mammaires macro-texturés qu’avec ceux’ ayant surface.

Le LAGC-AIM è un cancro raro, mais grave, du système immunitaire lié aux implants.

Bien que les implants macro-texturés ne soient plus offre au Canada depuis 2019, le risque estimé de LAGC-AIM chez les personnes porteuses de ce type d’implants a pratiquement doublé depuis 2019.

Presente, les implants macro-texturés presenti un risque de 1 sur 1636 tandis que les autres types ont un risque estimé de 1 sur 17 627.

Il ministro federale e informato su 64 casi confermati da LAGC-AIM au Canada, non 3 décès.

La trama dell’impianto è connue parmi 51 des 64 cas, et chacun cas connus étaient liés aux instruments texturés.

La cause de ce cancer n’est toujours pas bien comprende par les esperti.

Santé Canada s’attend à une augmentation du nombre de cas de ce type de lymphome au fil du temps puisque celui-ci peut mettre des mois, mais plus généralement des années, à se développer.

Toutefois, il retrait préventif des implants mammaires n’est pas recommandé en l’absence de signe o symptômes évocateur de LAGC-AIM.

L’intervento chirurgico qui vise le retrait ou le remplacement des implants comporte des risques et n’élimine pas le risque d’en développer.

Quant à ceux micro-textures et lisses, le risque reste le même que celui signalé en 2019.

Santé Canada suivra les nouveaux cas signalés au Canada e continua a informare la popolazione sui rischi per la santé qu’entraîne les implants mammaires.

READ  Membri feriti e militari sono guariti

(JB)