Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Visita la sonda spaziale Juice qui explorera les lunes glacées de Jupiter

Sous le Soleil toulousain en cette belle et fraîche journée du 5 avril 2022, nos guide de l’Agencespacespace européenne (ESA) et d’Airbus Space nous accueillent et nous préparent à entrer en salle blanche. Désinfection du materiel, su camicetta passe, surchaussures et charlotte. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir une sonde interplanétaire européenne quasiment complète. Nous cheminons entre les satellites en cours d’intégration dans la salle blanche d’Airbus Space, le maître d’œuvre de la sonde de l’ESA. En passant entre les sale de test, nous voyons un satellite de télécommunication en attente d’être plongé dans une gigantesco chambre à vide pour des test thermiques.

Enfin nous arrivins devant la salle Maestralela camera anechoïque dédiée à des test d’acustique et de communication. C’est une grande salle de 15 mètres de haut dont toutes ses faces sont recouvertes de pettes pyramides de mousse qui avalent toute risonanza. La salle est parfaitement insonorisée. Succo nous y frequentare.

La sonde est quasiment complète. Il manque juste i panneaux solaires, ils seront joint un peu plus tard, après plusieurs test. Juice doit être prête à partir pour Kourou en janvier 2023, pour une campagne de tirs au Guyanais spaziale centrale qui durera trois mois. Enfin, la sonde décollera à bord de la toute dernière fusibile Arianna 5a partire dal 5 aprile 2023.

Una serie di prove a Tolosa

À notre arrivée, Juice sortait d’une série de test di comunicazione dans la salle Mistral. Airbus Space e l’ESA simulaient des communication tra la sonda e il Center des opérations a Darmstadt en Allemagne, l’ESOC, d’où elle sera pilotée. Thibault Ravily, ingénieur chez Airbus Space, depuis près de dix ans, un insieme all’aventure Juice en aprile 2019 come Test Manager. Il attestato que ces derniers test se sont déroulés avec succès.

Juice va encore rester quelque temps dans la salle Mistral pour de nouveaux test d’interferenze. Ciondolo trois semaines, Thibault Ravily et les ingénieurs d’Airbus vont désormais faire des essais de Compatibilità elettronica della sonda, ainsi que sa compatibilité avec Arianna 5. « On place des antennes à des endroits précis – dans la salle – donnés par Arianespace, puis on mesure des niveaux éelectromagnétiques » explique Thibault Ravily, pour s’assurer que la sonde et le lanciatore ne se perturbent pas l’un l’autre.

READ  I decessi per disastri meteorologici raggiungono il massimo da 10 anni negli Stati Uniti

Sont encore à venir des test d’autocompatibilité, c’est-à-dire de cohérence entre la sonde et ses instruments scientifiques. Également au program, de nouveaux test thermiques dans une chambre à vide. La sonde en a déjà passé auparavant, mais pas quand elle était complète. Les test peuvent être longs, et nécessitent régulièrement qu’on y travaille 24h/24, avec des relais des équipes. Il progetto Juice à lui seul devrait réunir un consortium d’un milleer de personnes.

La sonde est complètement intégrée à l’exception des panneaux solaires

La struttura del satellite plateforme avait été reçue en 2019. Petit à petit, Airbus Space ya joint tous les sous-systèmes nécessaires à son bon fonctionnement : navigazione, propulsione, cavo, ecc. Beaucoup de sous-systèmes et d’equipements proviennent de fournisseurs externs a Airbus Space, non certi sont basi a Tolosa. Comme Juice est una missione europea, l’ESA s’est assurée que le retour géographique soit rispettoé.

Ce n’était pas une mince affaire pour Airbus Space de synchroniser l’integration de chacun de ces componenti. Chacun avait été testé auparavant, dont même un en observatoire. C’est le cas de la NavCam, la telecamera di navigazione di Juice, qui l’aide à se repérer par rapport à la position des lune de Giove ou des astre que survolera la sonde en chemin. NavCam avait été testée avec la Lune depuis l’osservatorio del Pic du Midi.

Quasiment tout est en double, notamment l’ordinatore de bord, dans lequel « chacun des composants a été monté en double », precisa Thibault Ravily. Côté propulsione, seule la tuyère du motor principal est unico. Toutes les autres tuyères des moteurs d’appoint ont été monées en double, pour plus de sécurité. Pour l’orientation générale, la sonde est équipée d’un traqueur d’étoile supplementare. Il en faut un premier pour déterminer un ax et un autre pour déterminer un plan pour que la sonde connaisse l’orientation de ses trois axis de rotation (à l’instar du trio tangage-roulis-lacet en aviation). Juice en a donc un troisième de secours. La redondance des équipements est primordiale pour ce genere de mission.

READ  la coppia Terre-Lune pourrait servir de détecteur géant

Une fois la plateforme satellite de la sonde complète, l’ESA l’a inviato al centro europeo di ricerca e tecnologia spaziale, l’Estec, pour lui faire passer de longs test thermiques dans une chambre à vide. Ensuite, la sonde a été transférée en 2021 a Toulouse pour l’integration des dix instruments scientifiques. Plus précisément, ce sont les modèles de vol des instruments qui ont remplacé les modèles de test. Dopo la fase di test dell’ensemble de la sonde, il ne restera plus qu’à intégrer les panneaux solaires et tester leur déploiement avant d’envoyer le tout à Kourou. « Le tempistiche sono buone ! », assicura Thibault Ravily.

Nouveau plan de vol

C’est une grande nouveauté pour la mission. Initialement, Juice devait partir plus tôt, mais les retards notamment liés à la crisi sanitaria ont force l’ESA à décaler le vol à 2023. Les équipes se sont rendu compte qu’il ya une magnifique option pour « gagner du temps et de l’energia » en la faisant décoller au printemps, nous indique Manuela Baroni, responsabile AIT et interface lanceur Juice à l’ESA.

Au program, de nombreux survol de pianeti du Sistema solare avant d’arriver dans le système gioviano. Ces survols permettent d’utiliser la gravita des planètes come accelerateur pour avoir la vitesse suffisante pour rejoindre Jupiter en dépensant un Minimum de carburant.

La finestra de tir dure quelques semaines et begin le 5 avril 2023. Pendant plus d’un an, Juice fera une révolution autour du Soleil avant de survoler une première fois la Terre en août 2024. Mais juste avant, la sonde va également comut assistante gravitationnelle, ce qui n’est vraiment pas commun.

S’enuivra un survol de Venere en août 2025. À cette occasione, les équipes de Juice testernt leurs instruments scientifiques. Après cela, la sonde survolera encore la Terre deux fois, en septembre 2026 et en août 2029. Elle aura alors de vitesse pour rejoindre Jupiter en juillet 2031.

La mission Beginra par un premier survol de Ganimedepuis la sonde prendra le temps de réduire son orbita autour di Giove. En juillet 2032, Juice survolera une première fois la première lune glacée de Jupiter, Europa. La luna ne sera pas trop étudiée par Juice car la Nas un prevu d’y inviato la sonda Europa Clipper a partire dal 2024. Quant à la dernière lune glacée Callisto, l’été prévu d’y faire 21 survols.

READ  des médecins salariés "et soumis aux 35 heures"

Pour finir, en dicembre 2034, Juice se mettra en orbite autour de Ganimede et tournera autour jusqu’à fin 2035, o l’on décidera de crasher la sonde à sa surface. La mission sera officiellement terminée en 2038, avec l’archivio dei Donnies.

Voyage de la sonde Juice et visite du système jovien. © ESA, YouTube

Una missione aux oggetti inediti

En réalité, ce n’est pas l’ESA qui est à l’origine du projet mais l’agence a toujours rêvé d’une mission vers Jupiter. Le projet remonte au program Laplace, une mission commune entre la Nasa et l’ESA. Finale, la missione s’est décomposée en deux : Europa Clipper côté Nasa et Juice côté europea à travers il programma Vision Cosmique de l’ESA. Il progetto Juice è stato adottato per l’agenzia nel 2012. Aujourd’hui, cette mission fantastique coûtera au total pres de 1,7 miliardi di euro.

Succo di la sonde (JUpiter ICy lune esploratore) aiutanti in risposta a due oggetti: Fournir des données sur les environnements des lunes glacées de Jupiter potentiellement capacis d’accueillir de la vie extraterrestre. Les données sur Ganymède serviront beaucoup pour cela. Le second objectif est d’observer le système solaire jovien « come un Système solaire miniaturisé », precisamente Manuela Baroni, afin d’en savoir plus notamment sur la formation de notre système planétaire.

Il progetto Juice a égallement un autre objectif qui n’est pas vraiment scientifique : tester lo développement de nouvelles technologies servant à l’étude de près des lunes de Jupiter en depit de leur forte distance avec la Terre. Ce développement pourra servir à des missions ultérieures beaucoup plus ambieuses, comme le vol habité interplanétaire. Comme aime bien le dire Manuela Baroni : « L’Homme a toujours été un Explorateur! »

Interessato par ce vous venez de lire ?