Aprile 18, 2024

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

ce changement dans la cour de récré de l’école passe très mal, la Ville reconnaît une “erreur”


« Mais quel massacro! », « N’importe quoi », « Quel dommage ! Des bancs en bois auraient été plus judicieux autour des arbres. L’eau ne va plus s’infiltrer, ecc. prétext de ne pas salir les chaussures de ces petits écoliers, qui peut-être auraient préféré planter quelques fleurs… » Voici quelques-uns des commentaires que l’on peut lire sous les Facebook publiées hier de Mer pagina par la ville rapportent nos confrères de la Voix du Nord.

Du côté de la ville, su presupposto “une erreur” liée à une incompréhension entre les travaux réalisés par les services municipaux et la demande. La consegna était de «refaire le tour d’arbre». Un punto sera fait dès ce mercredi après-midi dans le but de réparer l’erreur « au plus vite ».

Des gestions alternative au goudron se développent : la ville de Lille débétonne par esempio les corsi di ricreazione di ses 79 écoles pour les végétaliser avec des jardins pédagogiques, des hôtels à ce de ce pourés de couis des ouis, b eaux de pluie.

Le conservatoire botanique de Bailleul partage l’avis des internautes. « Recréer un lien avec la nature fait partie du program scolaire. Comment expliquer aux enfants quand ils voient les arbres emprisonnés dans le bitume qu’ils ont besoin d’eau pour vivre, que le sol est vivant ? Les arbres vont souffrir, n’auront plus d’éléments nutritifs venant de la surface. I plus résistants arriveranno a bouger le goudron. Au lieu de l’enrobé, il était possible de mettre des plantes vivacis en couvre-sol o une bordure tout autour des troncs pour éviter aux enfants d’y marcher. »

READ  La salute di Putin: il regista americano Oliver Stone rivela che il leader russo ha un cancro