Maggio 23, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Un souvenir précis est entreposé dans plusieurs régions du cerveau

Le neuroscientifique Dheeraj Roy et ses collègues pensent apporter la preuve la plus complète et la plus rigoureuse à ce jour que les engrammes, les ensembles de neurones qui conservent par des change physiques ou chimiques la mémoire d’un souvenir précis, sont interconnectés dans plusieurs régions.

Plusieurs régions du cerveau d’une souris sont impliquées dans l’encodage d’un souvenir précis (en haut). Elles sont égallement impliquées dans le rappel du souvenir lors de la réactivation (en bas).

Foto: MIT/Laboratoire Tonegawa

Jusqu’à maintenant, l’entreposage de la mémoire était surtout associato all’hippocampe, l’amigdale o le cortex. Il ya plus d’un siècle, le biologiste évolutionniste allemand Richard Semon avait émis l’hypothèse de l’existence de systèmes unifiés d’engrammesmais il demeurait impossibile de la vérifier en raison de contraintes technologiques.

Cartografo la memoria

Afin de vérifier quelles régions du cerveau étaient impliquées dans il rappel des souvenirs, l’équipe du MIT e réalisé une série novatrice d’expériences sur des souris. Elle a analysé 247 régions du cerveau des rongeurs, qui ont été déplacés de leur cage d’origine vers une autre cage où ils su été exposés à une petite mais mémorable décharge électr.

Dans un premier groupe, les neurones des souris ont eté modifiés pour devenir fluorescents lorsqu’ils exprimaient un gène nécessaire au codage de la mémoire, c’est-à-dire à l’entreposage de l’information sousir.

Dans un deuxième groupe, les cellule attive per il souvenir de la décharge électrique ont été marquées par fluorescenza. I due gruppi di controllori sono stati confrontati con i gruppi di controllo.

I neuroni attivi nei due gruppi, così come per l’encodage de la mémoire o per il rappel de la décharge, non per essere osservati al microscopio.

READ  quei pericoli rappresentano le sostanze chimiche tossiche au quotidien ?

En comparant les cerveaux de souris des deux groupes, les chercheurs ont pu écarter certees régions et établir une carte de 117 régions ayant une forte probabilité d’être implicate dans la mémoire.

Les expériences ont non seulement révélé une réactivation significant des engrammes dans les régions connues de l’hippocampe et de l’amigdale, mais égallement montré une réactivation dans de nombreuses autres struttureécrivent les auteurs.

En utilisant un ordinateur pour compter les cellule fluorescentes dans chaque échantillon, les chercheurs on product des cartes à l’échelle du cerveau des régions presenti une activité apparemment importante d’encodage o de mérappel de rappelire.

Les scientifiques estiment qu’en stockant un seul souvenir dans un système complexe de neurones aussi étendu, le cerveau rend la mémoire plus efficace et plus résistante. Ils ont aussi établi que le rappel de la mémoire o un souvenir est plus puissant lorsque plusieurs régions d’entreposage de la mémoire sont réactivées, plutôt qu’une seule.

Ces nouvelles connaissances laissent croire qu’il serait possible de traiter les guais de la mémoire.

Si verificano problemi del mémoire sont dus à un dysfunctionnement de l’hippocampe ou du cortex, pourrions-nous cibler des cellules liees à des engrammes dans d’autres régions? Et une telle manipolazione pourrait-elle rétablir certees functions de la mémoire? s’interroge Dheeraj Roy, coauteur principal de cette étude publiée dans la revue Comunicazioni sulla natura (Nouvelle fenêtre) (in inglese).

Ce n’est là qu’une des question que les chercheurs peuvent explorer maintenant que l’étude a révélé une liste des endroits dépositaires d’au moins un type de mémoire dans le cerveau des mammifères.

READ  Questa primavera regalati un momento di relax grazie alla decoterapia!