Luglio 6, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Sortie du nucléaire : il gruppo Tessenderlo presenta una nuova domanda di permesso per un centro di gaz

Il gruppo Tessenderlo a déposé une nouvelle demande de permis auprès de la Région flamande pour la construction d’une centrale au gaz de 900 MW dans la commune limbourgeoise, annonce-t-il samedi soir dans un comunicato.

En ottobre 2021, la ministre flamande de l’Environnement Zuhal Demir (N-VA) avait rejeté la demande du groupe pour construire une centrale elettrica a gaz de 900 mégawatts a Tessenderlo. Elle avait justifié son refus par le fait que la nouvelle centrale au gaz allait être construite à côté d’une centrale déjà esistente, d’une capacità de 400 MW.

Pour la ministre, les effets cumulatifs des deux Installations n’avaient pas été examinés dans le rapport d’impact environnemental du nouveau projet. Elle pointait aussi que l’installazione rejetterait des eaux usées industrielles dans le canal Albert. Enfin, Zuhal Demir stima che la valutazione delle emissioni di azoto non sia stata modificata.

En vue des prochaines enchères du Mécanisme de rémunération de capacité (CRM), visto e assicurato l’approvisionnement énergétique de la Belgique même après une sortie du nucléaire, Tessenderlo Group a “aggiustato“son projet – représentant un investissement d’environ 500 million d’euros -“afin de rencontrer les arguments avancés pour rifiutor la précédente demande de permis“, spiega l’impresa.

Sulla base della capacità di produzione esistente e dell’evoluzione della domanda e dell’elettricità in Belgio, il gruppo continua a essere utilizzato per la capacità di alta tecnologia e il controllo dans i quadri della transizione energetica, conclut le