Settembre 25, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

quand les anticorps sont beaucoup plus puissants pour combattre le virus

Être vacciné puis contaminé offrirait un niveau d’immunité exceptionnel, appélé « super immunité ». De quoi s’agit-il esattoment? Cela fonctionne-t-il aussi dans l’autre sens, c’est-à-dire être infecté puis vacciné ? Futura fait le point sur le sujet.

Cela vous interressera aussi


[EN VIDÉO] Coronavirus: vous avez peut-être déjà des anticorps sans le savoir
Sans jamais avoir été infectées, alcune personnes presentin des anticorps réagissant à la proteine ​​de pointe du SARS-CoV-2. Cela riguarda più particulièrement les enfants, très exposés aux divers virus saisonniers, et suggère l’existence d’une immunité croisée. Peut-on alors espérer qu’attraper un bon rhume nous preserve de l’infection à la Covid-19?

l’immunizzare est la capacité de notre organisme à lutter contre des agent pathogènes. On dit que le corps est immunisé s’il est capace de combattre tout seul un virus ou une bactérie lorsqu’il en est atteint. Les vaccins permettent à l’organisme de rencontrer un leurre de l’agent pathogène pour lui apprendre à s’en défendre. Ainsi, il sera capace de réagir lorsqu’il sera confronté au virus en réalité. Dans le cas de la Covid-19, il semblerait que l’organisme décuple sa réponse au virus lorsqu’il le détecte réellement après avoir été vaccina. Une bonne nouvelle dans le contexte actuel ou l’OMS prédit que la moitié des Européens sera contaminée par Omicron d’ici mi-mars.

I vaccini possono essere contaminati…

Le concept de « super immunité » a été évoqué pour la première fois dans une étude, publiée dans le Rete Jama le 16 dicembre 2021, confronta l’immunité de personnes vaccinées puis contaminées par le SARS-CoV-2 à celle de personnes vaccinate mais jamais infectées par le virus. Il primo gruppo di persone presenti in un taux d’anticorpo impressionnant, de 1000 et jusqu’à 2.000% de plus que dans le second groupe. Più intéressante bis, les anticorpo des personnes du premier groupe (vaccinés puis contaminaminés) presente nelle capacità più importanti per neutralizzare le diverse varianti del virus rispetto al secondo gruppo.

READ  Des implants mammaires plus risqués pour la santé

…Mais aussi contaminés puis vaccinés!

Une nouvelle étude, récemment publiée dans la rivista Immunologia scientifica, s’est cette fois-ci intéressée à l’immunité des personnes infectées puis vaccinées. L’étude montre que l’immunité conférée par une infezione par le coronavirus suivie d’une vaccinazione o una vaccinazione suivie d’une infezione par le virus offre le même niveau de protection contro una nuova infezione par le virus SARS-CoV-2.

Dans les due situazioni, le niveau d’immunità contre le virus est très élevé. En effet, le niveau d’anticorps conféré par l’un ou l’autre des scénarios est au moins 10 fois supérieur à celui observé chez les personnes ayant bénéficié de la vaccination mais n’ayant jamais été infectées. Dans les deux cas, non seulement les anticorps sont présents en grande quantité, mais ils sont beaucoup plus puissants pour combattre le virus. Là aussi, les auteurs parlent de «super immunité». Cette étude a été menée avant l’emergenza du variant Omicron mais de nombreux éléments conduisent à penser que ces résultats sont aussi valables pour ce variant du coronavirus.

Faut-il pour autant chercher à être contaminé dopo essere stato vaccinato per obtenir cette super-immunité ? Bien sûr que non ! Attraper volontairement la Covid-19, c’est s’exposé au risque de faire une forme grave ou de faire une Longue Covid-19 et d’être dans l’incapacité de travailler normalement pendant des mois. Attraper la Covid-19 volontairement, c’est aussi incoraggiar la circolazione du virus et l’émergence de nuove variantipotenziale più pericolo.

Interessato par ce vous venez de lire ?