Maggio 16, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Parigi-Roubaix – Mathieu Van der Poel, i poids de l’histoire et de la course

Apprendre, très peu pour Mathieu van der Poel. Ce qu’il ya d’exceptionnel avec le Nérlandais c’est sa capacité à triompher vite, de course où l’expérience prévaut en règle générale. Ce fut le cas pour la prima partecipazione all’Amstel Gold Race (2019), et pour la deuxième sur les Strade Bianche (2021) o il Tour des Flandres (2020). Eccezione notevole, Milano-Sanremo lui résiste toujours après trois essais. Pour Paris-Roubaix, on jugera dimanche quand “MVDP” aura posé, pour la deuxième fois, ses roues sur l’Enfer du Nord. Il en sera le favori et donc le coureur le plus scruté. Tout, ou presque, devrait passer par lui.

Les livres d’histoire sono le forme: dimanche, Mathieu van der Poel sera le 81e coureur qui pourra doubler Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Celui-ci n’a pas toujours été salué comme aujourd’hui mais les anciens figurent aux côtés des plus récents dans la liste des champions des pavés. Sur 80, dix seulement ont réussi ce doublé : Suter (1923), Gijssels (1932), Rebry (1934), Impanis (1954), De Bruyne (1957), Van Looy (1962), De Vlaeminck (1977), Van Petegem (2003), Boonen (2005 e 2012) e Cancellara (2010 e 2013).

Parigi – Roubaix

Borghini victorieuse en solitaire, Balsamo disqualifiée : le résumé de Paris – Roubaix dames

IL YA 15 HEUR

Van der Poel come Boonen ou Cancellara ?

Ce dimanche, c’est donc face à cette grandeur que Van der Poel se mesurera. Lui il quadruplo campione del mondo di ciclocross entrerait dans l’histoire de la route. A 27 ans, et pour seulement sa deuxième provvisorio, l’exploit serait tout sauf mince et octroierait à sa carrière, quoiqu’il arrive ensuite, la postérité qu’elle mérite. Ce sera sans doute un détail au concern de l’complissement mais parmi ses dix devanciers, aucun n’a remporté l’Amstel Gold Race. Ni avant, ni après. Le petit-fils de Raymond Poulidor sono un campione tout-terrain.

READ  "Meritavamo di vincere", "Molto insoddisfatti della nostra prestazione": reazioni contrastanti tra i Mauves dopo aver partecipato a Eupen

En réalité, il aurait déjà dû bénéficier d’une prima chance de doublé en 2020 mais le Préfet du Nord avait annulé Paris-Roubaix sur fond de crisi sanitaire encore bien présente dans l’Hexagone. En 2019, alors qu’il sortait d’un Tour des Flandres franchement bluffant pour une première (4e), “MVDP” avait été privé de l’Enfer du Nord. Son équipe de l’époque, Corendon – Circus, n’avait alors pas été invitée. Voilà comment on se retrouve, cinq ans après sa vraie arrivée sur la route, avec un van der Poel qui ne compte qu’une partecipazioni à la Reine des Classiques.

La seule tête qui dépasse, c’est van der Poel

L’edizione dantesca del 2021 semblait corrispondere à ses qualités de crossman. “Je suis fier d’être sur le podium (3e) pour ma prima partecipazioneavait-il soufflé à l’arrivée. Au sprint, j’étais à bout de force, les deux premiers étaient meilleurs. Je n’oublierai pas cette course de sitôt. Je me suis battu et j’en suis fierPersonne n’oubliera non plus que l’un des acteurs principaux de la course fut précisément Mathieu van der Poel che avait mis le feu au peloton des favoris a 70 kilomètres de l’arrivée, larguant un Wout Van Aert mal place.

Tour de force : Van der Poel un inviato Van Aert et compagnie dans les cordes à 70 km de l’arrivée

J’avais surtout van der Poel à l’œil“, avait souligné le vainqueur, Sonny Colbrelli.”Je ne peux pas répondre à toutes les attaques“, a glissé van der Poel après l’Amstel dimanche dernier. Il ya de fortes chances pour que lo scénario se répète cette fois avec des attaques de loin de seconds couteaux. assez avare en effort pour que ses adversaires se comportent autrement.”Après le Tour des Flandres, j’ai ressenti une petite décompressionat-il expliqué cette semaine au média néerlandais, Wielerflits. J’espère être de retour à 100%“.

Sans Tadej Pogacar qui se moque de l’étiquette, avec un Wout Van Aert qui, bluff ou pas, arrive sur la pointe des pieds, la seule tête qui dépasse, c’est lui. Les Quick-Step ont la force du nombre mais des outsiders tout au plus. Ganna, Küng ou Mohoric sont cités parmi des vainqueurs potentiels, pas probables. Favori logique et unique, il devra faire des choix car il ya fort à parier que ses rivaux se retournent souvent vers lui pour aller chercher le ou les audacieux. A moins d’être celui-ci et d’abandonner les autres pour filer vers la postérité. C’est à ce prix-là que son Enfer du Nord se transformera en paradis. A ce prix-là aussi que se situe son entrée dans l’histoire du cyclisme.

Le dernier Français sacré à Roubaix : Comment Guesdon a déjoué les pronostics en 1997

Parigi – Roubaix

C’était une grosse course d’équipe : Borghini rend hommage à ses coéquipières après sa victoire

IL YA 16 HEUR

Parigi – Roubaix

33 km d’échapée en solitario et Borghini s’impose dans l’enfer du Nord

IL YA 16 HEUR