Agosto 7, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Formula 1 | La F1 s’attend à ‘des disputes et des plaintes’ entre les équipes

L’anno 2021 è un’été ultra-competitiva tra due squadre, Mercedes F1 e Red Bull. Et malgré des règlements figés ou maitrisés depuis plusieurs années, ces derniers ont été un sujet de disputes constantes entre eux.

Il ya bien sûr eu, notamment, plusieurs épisodes sur la flexibilité des ailerons. Commenta éviter de telles disccordes sur un règlement totalement neuf, en 2022 ? Ross Brawn est lucide: il direttore generale della F1 s’attend à une floppé de punti di attrito e richieste di chiarimenti au fur et à mesure que les équipes découvriront les concept des autres.

“Il y aura des disputes, il y aura des plaintes. Ce ne serait pas de la Formule 1 sinon !” lancia-t-il.

“Il y en aura beaucoup. Nous serions naïfs de croire le contraire. Vous prenez l’exemple de la flexibilité aérodynamique et c’est quelque ha scelto que nous ne pouvons pas éviter en F1.”

‘L’aéro-elasticité est un domaine d’études depuis très longtemps pour les ingénieurs, quand ils ont commencé à apprécier la performance que l’on pouvait en tirer dans plusieurs domaines d’une voiture.”

“C’est quelque ha scelto que la FIA devra surveiller, mais, comme je l’ai dit, la gouvernance et le règlement permet une réponse rapide de la FIA.”

“Avec toutes les analysis possibles, on devrait pouvoir capter assez rapidement ce que font les équipes, avec le niveau de photographie, d’analyse vidéo et toutes sortes de Chooses. Les équipes sont vraiment les autres de sur les. Si vous vous souvenez de tout le remue-ménage à propos des ailerons la saison dernière, elles s’auto-surveillent presque les unes les autres, donc dès qu’il ya un problème, elles beginnt à agiters’ les.”

READ  Romelu Lukaku è stato coraggioso ma deve scusarsi con i compagni

“La FIA sera très rapidement au courant de tout sujet de préoccupation, et je suis sûr qu’elle peut y faire face, et a la capacité de réagir du jour au lendemain. Elle sera là parce que tant que nous pané s’ com. à voir longuement toutes ces voitures en piste, nous ne compendrons pas complètement les zones les plus sensibles ou ce que font les gens.”

“Mais cela fait partie de l’arsenal d’une équipe de Formule 1 de faire fléchir ses éléments autant que le règlement l’autorise, et cela ne changera jamais. Vous ne pouvez pas désinventer cela comez a vous un pas ne poir 100 Ce ne sera donc pas un sujet plus différent de ce qu’il a été au cours des dernières années.”

A ses cotés, Nikolas Tombazis, responsable des monoplaces pour la FIA, confirme que “nous garderons toujours un œil sur toute flexibilité et nous imponesrons des test si nécessaire pour réduire ces effets.”

“Avec une nouvelle réglementation, il est inévitable que certi domini qui non sono passati alla correzione precedente nei termini della flessibilità deviante être améliorés au fur et et mesure et nous n’hésiterons inters das pas nouvelle con s à venues.”