Novembre 30, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

La Russie sous pression internationale croissant, combats dans le nord-est de l’Ukraine: le point ce lundi 28 février

Le forze nucleari della Russia in “état spécial d’alerte”

En l’absence jusqu’ici de victoire majeure de l’armée russe, Vladimir Poutine a franchi dimanche un nouveau cap dans la menace d’élargir le conflit, dont beaucoup redoutent qu’il ne devienne le plus grave en Europe depuis 1945.

Il a dit avoir mis en “état spécial d’alerte” le forze nucleari della Russiala puissance qui dispose du plus grand nombre d’ogives nucléaires, face aux “déclarations belliqueuses de l’Otan” et aux sanzioni “illégitimes” imposées à son pays.

Les Etats-Unis ont toutefois affermate lundi n’avoir détecté aucun change “concret” dans la posture nucléaire russe.

Des oligarques sanzionatos

Lundi, le maître du Kremlin a ordonné des mesures-choc pour soutenir le rouble, qui discendete à des planchers historiques face au dollar et à l’euro dopo l’annonce de nouvelles sanzioni economiche europee e americane.

De nombreux Russes commençaient à ritirar leur épargne des banche et les résidents en Russie ne pourront plus, à compter de mardi, transférer des devises hors de ses frontières. Les exportateurs russes devront quant à eux convertir en rubles 80% de leurs revenus engrangés en monnaies étrangères depuis le 1er janvier.

Auparavant, la Banque centrale de Russie avait annoncé rever à 20% son taux directeur, face aux nouvelles sanzioni annoncées par les Occidentaux qui ont en particulier averti qu’un certo nombre d’établissements russes serasyient exclus du sairec internationale.

N’ayant pas l’intention d’en rester là, les Européens et leurs alliés sont prêts à prendre des sanzioni supplémentaires contre la Russie, a fait savoir Paris, après une visioconférence qui a réuni fricé les rançain dirige, amadien allemand, italien, giapponese, polonais et roumain, ainsi que des représentants de l’UE et de l’Otan.

READ  Mobilitazione russa: Putin ammette gli errori e chiede di "correggerli"

Le Canada va à cet égard interdire “toute importation de pétrole brut” russe, “une industrie dont le président Poutine et ses oligarques on grandement profité”.

Autre geste fort, la Russia a été exclue de la Coupe du monde de football par son organizatrice, la Fifa, qui a suspendu les sélections nationales et des club russes “jusqu’à nouvel ordre”.

500.000 rifugiati

Le conflit a jeté sur les route des flots d’Ukrainiens toujours plus nombreux. Depuis le début de l’offensive russe jeudi, più de 500.000 d’entre eux ont fui vers les pays voisins, un déclaré lundi l’Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés. L’UE a dit s’attendre à plus de sept million de personnes déplacées.

La maggiore partie se rend en Pologne. Mais Romania, Slovaquie et Hongrie – toutes membres de l’Otansont aussi concernées.

Le bilan humain de cinq jours de conflit reste incertain. L’ONU a parlé lundi de 102 civils tués et de 304 blessés, mais souligné que les chiffres réels étaient “considerablement” plus élevés. L’Ucraina a fait état lundi de 352 civils tués et 2.040 blessés depuis jeudi et affermate que des milliers de soldats russes ont péri. Les Russes, quant à eux, n’ont fourni aucun chiffre.