Settembre 27, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

«Je ne vous explique pas la panique à bord» (video)


Il décollage de l’avion Ryanair è programmato alle 22:30 all’aeroporto di Tolosa Blagnac. Si l’embarquement s’était déroulé sans encombre, la suite a été un peu plus mouvementée pour les passagers. « Le pilote a commencé la procédure et mis les pleins gaz. Les roues se sont levées, mais il ya eu un freinage d’urgence. Je ne vous explique pas la panique à bord », raconte à La Dépêche Hassan, l’une des personnes présentes dans l’avion.

L’homme se rendait avec ses trois enfants a Marrakech. L’était loin de se douter qu’il devrait avant cela passer une nuit entière à l’aéroport : deux heures à attendre dans l’avion, trois dans une salle de réunion, un nouvel embarquement dans un autre de pauage de aredé… . « On a dû attendre un nouveau vol au départ de 2h du matin. Finalement, ce nouvel équipage est arrivé seulement à 3h. »

Une fois dans le second avion, les passagers retrouvent leur calme. Pas pour longtemps. « Encore une fois, le pilote a fait un grand tour de piste. Mais il a eu l’interdiction de décoller de la part de la tour de contrôle », explique Hassan à nos confrères français. La compagnie propone dès lors un hébergement pour la nuit mais ce n’est finalement pas ce qu’il s’est passé, Selon Hassan: ».

Ce n’est finalement qu’au petit matin que l’ensemble des passagers apprennent qu’un nouveau vol a été program. « On devrait pouvoir décoller avant midi. Le seul problème, c’est que l’on nous a dit que le nouvel équipage venait de Barcelone en taxi.

READ  Coup dur pour les magasins Inno: 50% de leur staff en chômage temporaire jusque juin

La compagnie irlandaise n’a pas commenté cette histoire auprès de nos confrères français.