Maggio 23, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Guerra in Ucraina: 4 imprese alimentaires sur 10 pourraient suspendre ou réduire leur production, quels sont les produits concernés?

Certains produits que nous consommons régulièrement pourraient venir à manquer dans les prochains jours. La Fédération de l’industrie alimentare belge se dit assez inquiète. En raison de la guerre in Ucraina, de nombreuses matières premières ne sont plus disponibles. Les entreprises doivent réorganiser leur produzione.

Comme d’autres usines, un’impresa di Courcelles che produce pizze che si confrontano per il momento in caso di difficoltà di approvazione in un edificio di tournesol, majoritairement importée de Russie et d’Ucraina. Il faut donc trouver des alternative.

“Ce sont par exemple des huiles de colza ou de palme qui n’ont pas forcement bonne presse. C’est très compliqué parce qu’on doit non seulement protéger le consommateur de grands changements, des différences d omt’matesétiquetage consummateur final d’ une augmentation de prix assez importante”explique Grégory Doumont, la qualità responsabile.

Protéger le consommateur

Ricercare soluzioni d’autres, cela prend du temps et cela ajoute une charge de travail aux Employés. “Sur le personal, l’impact est assez the importante parce que nous sommes obligés de faire des recherches de nouvelles matières premières ou d’alternatives, donc cela occupe énormément nos equipes”ajute Grégory Doumont.

Les problèmes d’approvisionnement ne concernent pas que les produits alimentaires. Dans une brasserie de Rebecq, ce sont somes types de bouteilles en verre qui manquent. “J’ai une partie de mes bouteilles qui viennent, soit de Russie soit d’Ukraine. Donc là en Ukraine, je n’ai pas de bouteilles pour le moment et en Russie, les transports Maritimes sont fermés, donc ce sont des transports “terrestre avec des surprimes et aucune sécurité d’approvisionnement”souligne Paul Lefebvre, le proprietaire d’une brasserie.

READ  Bitcoin 27 novembre 2021 - Il bombardamento di tuoni minaccia un'onda rialzista

Cette situazione fait grimper les prix. Depuis le début de la guerre in Ucraina, les bouteilles lui coûtent 30% de plus. En cas de pénurie, il pourrait opter à l’avenir pour des canettes in alluminio.

Ces problèmes d’approvisionnement riguardano 4 imprese su 10 à cause de certees pénuries et de l’augmentation des coûts de production, explique Bart Buysse, l’administrateur de la Fevia, la Fédération de l’industrie alimentare en Belgique.

Des entreprises doivent se réorganiser. Est-ce que certees pourraient devoir stopper leur production?

C’est déjà le cas pour 9% des entreprises qui doivent réduire ou arrêter la production. D’autres envisagent de devoir le faire dans les deux à quatre semaines à venir.

Pour quels aliments et quels produits, cela pose problème?

Cela dépend avec quelle matière première l’entreprise travaille: par esempio l’huile de tournesol, le blé, les crèmes de moutarde, le miel ou les emballages en verre.

Pour ces produits, le consommateur doit-il crindre des pénuries?

On ne craint pas immédiatement de pénuries, heureusement les grands magasins ont un certo stock mais dans la mesure ouù on est obligé de réduire la production dans Certaines entreprises, cela pourrait se traduire dans quelque temps par un manque some dedans. Le consommateur peut s’attendre par contre à des augmentations de prix.

Qu’espérez-vous de la part des autorités ou du secteur de la grande distribuzione?

Su partecipanti delle autorità del pragmatismo, della flessibilità notamment e qui riguarda l’applicazione della legislazione sull’étiquetage pour permettre à nos entreprises de travailler par esempio avec des matières premièresré alternatives, aussi pourire lapriésé nopri ésé résumé.

READ  Le prix du diesel va battre un nouveau record: peut-on espérer une intervento de l'État?

De la parte della grande distribuzione, su attend de la flexibilité pour prendre en compte les charge supplémentaires, les augmentations des coûts auxquelles nos entreprises sont confrontées et ne pas impor des sanzioni logistiques, dans some le cas où il ya unou arrêt retard dans les livree.