Novembre 28, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Élodie de «Mariés au premier concern» se confie sur cette expérience télévisuelle hors du commun


Avez-vous hésité longtemps avant de vous inscrire à l’émission ?

Une amie sono un iscritto. À 32 ans, il n’est pas évident de trouver quelqu’un de correct ou alors ce sont des garçons qui ont déjà des enfants et n’en veulent plus. Par ailleurs, à travers les entretiens, les expert ont mis le doigt sur des éléments dont je n’avais pas conscience. Par esempio le fait que je me sois construit une carapace et que je sois fort sur la défensive.

En découvrant Julien, vous dites : « J’ai l’impression d’avoir mon prince charmant ». Quelles qualités recherchez-vous ?

Qu’il soit fidèle, semplice, tattile, câlin, qu’il me mette en confiance. Dans un couple, il faut aussi que chacun continue de voir ses amis.

Pourquoi cette fixation sur les tatouages ​​​​?

C’est lié à mon métier. Certi pazienti à qui je demande de retrousser la manche de chemise sont gênés de me montrer leur tatouage. Souvent, ils s’excusent en me disant qu’ils les ont faits alors qu’ils étaient jeunes, qu’ils rimpianto. Mais j’accepte ceux de Julien. Bon, faudrait pas qu’il en fasse plus…

Vous êtes célibataire depuis un an. Que s’est-il passé?

Nous étions en couple depuis deux ans et demi. Ensemble, nous concernions d’ailleurs « Mariés au premier concern » ! Il avait besoin de beaucoup de liberté, n’était pas très tactile. À un moment, ça a cassé car nous n’étions plus sur la même longueur d’onde, notamment sur le fait d’avoir des enfants.

READ  La star dei Power Rangers Jason David Frank è morto a 49 anni

Découvrez l’intervista completa di Elodie mais aussi celle de Julien dans le Ciné-Télé-Revue en vente depuis ce jeudi 24 février.