Dicembre 4, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

La Russie veut se poser sur la Lune dès cette année !

Lors d’une visite en Biélorussie, Vladimir Poutine espone le volontà della Russia concernente l’esplorazione spaziale. Il presidente russo annonçait un retour sur la Lune dès 2022 avec la mission robotisée Luna 25, de laquelle s’est désengagee l’Agence spaziale europea, quelques jours plus tôt.

l’esplorazione spaziale reprend des allures de guerre froide. Il 12 aprile, Vladimir Poutine effettuerà la prima sortita al di fuori di Mosca dal debutto della guerra in Ucraina, il 24 febbraio 2022. il cosmodromo di Vostotchnynell’est della Russia.

Lors de cette date hautement symbolique, marquant les 61 ans du premier vol space habitée par Tuo GagarinaVladimir Poutine souhaitait rappeler l’importanza della Russia dans le domaine de la conquête spaziale et annonçait le retour de missions lunaires dès 2022. L’agenzia spaziale Roscosmos devrait coordina la missione Luna 25, mission scientifique robotisée d’étude de la Lune. Luna 25 sera la première sonde russe à se poser sur notre satellite naturel depuis 1976 et la mission Luna 24.

Ritorno verso il futuro

L’agenzia di stampa russa RIA Novosti dévoilait le 8 avril que Roscosmos prévoyait de lancer la sonde Luna 25 le 22 août 2022. Si la mission a déjà connu des retards, Vladimir Poutine aurait demandé au directeur général de l’agence spaziale, Dmitri Rogozin, que la sonde soit prête avant septembre selon l’agence de presse Tass. Luna 25 pourrait effectment significanter un retour de la Russie dans le domaine de l’aérospatial, le secteur ayant subi une profonde crise économique induite par l’fatica du bloc soviétique nel 1991.

READ  Un grave difetto di sicurezza consente di controllare iPhone, iPad e Mac

Le prime ébauches pour Luna 25 emergente en 1997. Le projet, alors applé « Luna Glob », è ufficiale nel 2005 et la sonde doit décoller pour la Lune en 2012. Mais alors que les retards s’enchaînent, l’échec de la missione martienne Fobos-Grunt entraîne un report de Luna 25 à 2016. Luna 25 sera lancée depuis le cosmodrome de Vostotchny avec une Sojuz 2.1b e se posa in prossimità del polo sud après cinq jours de voyage.

Une fois sulla Lune, Luna 25 s’adonnera à diverses expérimentations sur le sol lunaire. I principali obiettivi riguardano l’analisi del régolithe, il recouvrant l’intégralité de la surface de la Lune d’une couche de poussière blanche. La sonde sera aussi en capacité d’observer les variazioni termiche della regione nella regione, ce qui pourrait fournir des indicis aux chercheurs sur la potentielle présence d’eau dans les couches intérieures de la Lune.

La Russie fait cavalier seul

La missione Luna 25 devait se dérouler en collaboration avec l’Agenzia spaziale europea (ESA), mais la guerre déclenchée par la Russie aura e raison des collaborations scientifiques entre ce pays et les institutionspaces occidentalis. Le 13 aprile, l’ESA a déclaré se pensioner des missions Luna 25, 26 et 27. Un nouveau revers, alors que la mission ExoMars aussi subi les foudre des tensions géopolitiques avec la Russie et ne partira sûrement pas en 2022.

Difficile de prédire si Roscosmos tieendra ses délais et réussira à lancer Luna 25 en août. La majorité des spécialistes s’accordent à dire qu’un atterrissage sur la Lune est une tâche périlleuse. Mais la mission Luna 25 est d’une importanza maggiore per la Russia, et pourrait être un premier jalon en vue de la coopération avec la Chine concernant la costruzione de la base lunaire permanente, l’Stazione internazionale di ricerca lunare (ILRS), qui devi debuttare nel 2026.

Notre missione? Rendile savoir accessibile au plus grand monde.
Nous produisons chaque jour nos propres articoli, richieste e relazioni, le tout à taille humaine. Soutenez-nous dans cette démarche et cette ambizione.
Abonnez-vous à Futura sur Patreon !

Deux formules d’abonnement vous sont proposées avec les avantages suivants :

  • « Futura senza pubblicità » : benefici per l’accesso garantiti senza pubblicità sul sito per 3,29 €/mese (+TVA).
  • « Je participe à la vie de Futura » : en plus de l’accès sans publicité, participez à la vie de notre média indépendant (votes, contenu inédit, sondages, ecc.) per 6,29 €/mese (+TVA).

Interessato par ce vous venez de lire ?