Maggio 18, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

“Désormais, tout le monde veut le gaz marocain”

« Après des années de progrès constant, le projet gazier de Tendrara au Maroc affiche des prospects prometteuses », ha dichiarato Graham Lyon, presidente esecutivo di Sound Energy, dans une interview accordée à Proattivi, se félicitant du progrès réalisé par la société britannique. Cette dernière est passée « de la production d’un petit volume de gaz à un véritable système de production de Gaz Naturel Liquéfié (GNL)”.

A lire : Maroc : des progrès chez Sound Energy

Sound Energy affiche de nouvelles ambitions en matière d’energies renouvelables. Parlant des prochaines étapes du développement de ce système, le responsable a révélé que les objectifs et le travail des dernières années iniziant à aboutir, notamment en matière d’infrastructures et a domaine de covecétésée act. Ce progrès s’explique par le besoin d’approvisionnements alternatifs en gaz suite à la guerre en Ukraine et les propres exigences de développement au Maroc, qui ont fait monter en flèche l’intérêt avec de multiples, financefriam parquia empruntz

À lire : Gaz : Sound Energy lance les travaux de l’usine de Tendrara

Graham Lyon precisa in che modo i finanziamenti consentono la costruzione di una linea secondaria di 120 km per il collegamento in un negozio in Marocco. De quoi booster la production et sécuriser une partie importante de la demande en gaz au Maroc. Ce progetto di 250 milioni di dollari n’est pas seulement axé sur ce pipeline secondariaire. Le projet comprend égallement de nouveaux puits et une usine de traitement du gaz. Una vera opportunità per quattro persone nel paese del Marocco e in un esportatore verso l’Espagne e il Portogallo, dopo la decisione algeria relativa alla fermentazione del gasodo Maghreb-Europe traversant le Maroc.

READ  Les voitures au gaz naturel moins polluantes que les électriques, vraiment ?

Cess nombreuses opportunités poussent Graham Lyon per affermare che « désormais, tout le monde veut le gaz marocain traité par Sound Energy».