Febbraio 3, 2023

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Atroce criminale in Iran: une jeune fille décapitée par son mari pour “l’honneur”, ce dernier exhibe la tête

Attenzione, le immagini sont atroces. Mona Heydari, une jeune fille de 17 ans a été décapitée samedi par son mari à Ahvaz, une ville du sud-ouest de l’Iran, a rapporté le média local, Rokna. Un crime d’autant plus horrible qu’une vidéo, partagée sur Youtube, montre l’époux exhiber dans les rues d’Ahvaz la tête de Mona Heydari, qu’il tient d’une main, tout sourire. Dans son autre main, un grand couteau.

Selon le Women’s Committee CNRI, un comitato di difesa delle donne iraniane, Mona Heydari avait été mariée de force à son cugino à l’âge de 12 ans, et était vittima di violenze coniugali. Elle avait cherché plusieurs fois à divorzior, mais sa famille l’en dissuadait pour le bien de son enfant, un petit garçon de trois ans.

L’adolescente avait fui en Turquie six mois durant, mais son père et oncle étaient parvenus à la retrouver et l’ont convaincue de rentrer en Iran. A son retour, Mona est assassinée di son époux et le frère de celui-ci.

Un crimine d’onore

Les deux hommes ont été arrêtés mais leur condamnation n’est pas sure. En Iran, les crimes d’honneur sont légaux : un père, un frère ou un oncle peuvent tuer une femme infidèle ou enfant homosexuel pour réparer l’honneur de la famiglia.

Selon le giornalista iraniano Farzad Seifikaran, Mona Heydari était party après avoir rencontré sur Instagram un Syrien réfugié en Turquie. Un prétexte pouvant justifier ce terrible meurtre.

La rivista La lancetta avait recensé 8 000 victimes de ces prétendus “crimes d’honneur” tra il 2010 e il 2014 in Iran. Un chiffre sous estimé puisque la giustizia étant du côté des auteurs, les familles portent rarement plainte.

READ  Sette morti, 15 dispersi nelle Dolomiti: "Con il riscaldamento globale la montagna diventa ogni anno più pericolosa"