Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

«Un jeu qui s’apprécie dans sa globalté»


L’attente qui régnait autour du nouveau titre de Square Enix était finalement bien justifiée. Regolamentare l’inizio di « Nintendo Direct », « Triangle Strategy » a débarqué le 4 mars dernier sur Switch. Et n’ayons pas peur des mots : le jeu est une pépite. Une de plus pour le catalog de la console hybrid.

Magnifico par ses graphismes (merci la 2D-HD), sublime par son histoire, le nouveau RPG tactique de Square Enix s’inscrit dans la droite lignée d’Octopath Traveler. Ça tombé, les deux jeux partagent les mêmes « papas » : le studio BD11. Une équipe qui a trouvé la recette du succès ? Tout porte à le croire.

Narrazione maitrisée

La forza della «Strategia del triangolo» è avant tout son histoire. Le gameplay se met ici au service de la narration. Sans rentrer dans les détails, pour éviter tout spoiler qui gâcherait l’expérience, il nuovo titolo di Square Enix nous emmène dans les contrées du continent de Norzélia. On y suit les traces du jeune Serenor, héritier de la maison Wolffort, qui devra consolider les relations entre les trois régions fortes qui viennent à peine de mettre un terme à une grande guerre : le royaume de Glenbrook, le A duchéstd et terres sacrées d ‘Izante.

Au fil de notre avancée dans la quête principale -agrémentée de plusieurs quêtes secondaires –, il faudra aider notre personnage à mener ses batailles et lui faire prendre les bons choix. Des décisions qui ne seront pas sans conséquence pour l’histoire, les relations politiques et l’expérience de jeu. Uno scénario aux allures de « Games of Thrones » qui prend le temps (un peu trop par momenti) d’installer son intrigue.

2D-HD, 10/10

Impossible d’aborder la profondeur de la proposition sans évoquer les graphismes du titre. Pour ce faire, Square Enix utilizza la tecnica del 2D-HD per comò e decori, imponendo univers. L’aspect 16-bits d’antan pourrait refroidir de prime abord, il n’en est pourtant rien: chaque pixel donne une force au cadre. Passare dall’ultra-realismo o dal 3D à outrance, “Strategia del triangolo” jouit d’un esthétisme minimalista qui nous plonge, en tant que joueur, dans le continent de Norzélia. La differenza se fait sur l’attention portée aux détails : un jeu de lumière travaillé, quelques surcouches de 3D au bon moment, des décors variés et travaillés…

L’histoire pour le jeu, le jeu pour l’histoire

Nous l’avons abordé un peu plus haut, lo scenario de « Triangle Strategy » est une vraie réussite. Elle fait partie intégrante du jeu. Comprenez que si vous achetez le jeu uniquement pour les combats tactiques, vous risquez d’être un peu déçu.

La trame principale s’articule autour de batailles sympathiques mais somme toute classiques. Qui plus est, ils ont parfois tendance à passer au second plan ou à se faire attendre. Il faut en avoir conscience: le titre de Square Enix repose avant tout sur une histoire et beaucoup de dialogs. Le début du jeu peut ainsi donner la sensazione… de ne pas jouer : sur les deux premières heures, nous n’avons, par exemple, pris part qu’à deux combats (dont le tuto!). Cela témoigne de la lenteur (voulu) de « Triangle Strategy » pour s’imprégner de l’univers, des enjeux, des relations politiques et du caractère de chaque personnage. Et pour cela, lo Studio BD11 a voulu donner un vrai pouvoir au joueur.

À plusieurs moment, nous sommes ainsi confrontés à des dilemmes moraux qui nous obligent à poser des choix cruciaux. Il faudra ainsi faire la balance entre notre éthique, notre desir de liberté o notre pragmatique. Et comme le dit l’adage : choisir, c’est renocer. Les réponses données influenceront directement le cours de notre partie, nous private parfois de certees zones. Cela significa égallement que plusieurs fins (comptez tout de même une bonne cinquantaine d’heures de jeu pour terminer la quête principale et les quêtes secondaires) sont possibles, basiées sur votre manière de jouer.

Un tout indissociabile

Nous aimerions trouver un point negativo à ce jeu, une critique qui lui enlèverait cet aspect parfait un tantinet énervant. Impossibile. Auto «Strategia triangolo» est un tout. Les graphismes sont indissociables de l’histoire qui repose sur des dilemmes, le tout soutenu par le socle du gameplay. Juger individuellement l’un des paramètres n’aurait pas vraiment de sens. Oui, les phase de jeu n’ont rien de révolutionnaires. Oui les dilemmes n’en sont parfois pas et ne prendront leur sens que bien plus tard. Oui, les dialogs sont nombreux. Oui, les graphismes pourraient déplaire à certes. Più l’ensemble fonctionne: «Strategia triangolare» si appresta alla globalità e al fil des heures. Il necessite surtout de prendre son temps et de se laisser porter par l’histoire ainsi que l’ambiance. Une vraie pépite on vous dit.

Se sei un tester di « Triangle Strategy », puoi scaricare questo articolo sul Nintendo Eshop.

READ  Per la prima volta, un robot esegue un processo complesso senza l'assistenza umana