Agosto 10, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Troisième jour de grève chez Sibelga: une partie du centre-ville de Bruxelles a été bouché

A l’issue d’une journée de discussioni avec des représentants de Synergrid, la fédération belge des gestionnaires de réseaux électricité et gaz, et de la direction de Sibelga, les agent bruxellois ont décidé’ au coursemé le coursemé bled ten journée de poursuivre leur action de grève jusqu’à lundi inclus, an indiqué Olivier Renard, presidente della delegazione Gazelco chez Sibelga.

Ce vendredi, ils ont bloqué une partie du centre-ville de Bruxelles, du côté du Mont des Arts. Un corteo encadré par la polizia se dirige vers le siège de Synergrid (la fédération des gestionnaires de réseaux électricité et gaz). De nombreux Bruxellois se sont inquiétés du bruit, et des embarras de circolazione engendrés par le cortège, et nous ont contactés via le bouton orange Alertez-nous pour savoir ce qu’il se passait.

Une délégation a été reçue et a exposé les revendications des travailleurs, qui n’ont pas été jugées déraisonnables, selon Olivier Renard. L’accordo proposto per la direzione di Sibelga contiene un allineamento aux barèmes pratiques per l’operatore vallone Ores à compter d’octobre. L’été rejeté par les travailleurs au motif qu’il faisait l’impasse sur la compensazione richiesta per la disponibilità degli agenti, impegnati après 2002, qui rassicurante les gardes du dimanche mais qui ne sont pas appelés. “On a l’impression que la direction essaie de casser la solidarité du groupe, car les barèmes concern tout le monde et les permanences seulement une partie des travailleurs“, relatore Olivier Renard.”Les agent ont décidé de rester solidaires et ont refusé de dissocier les deux sujetsLe protocole d’accord a en conséquence été rejeté.

READ  L'entreprise bruxelloise Billy Bike en réorganisation judiciaire : pour Les Engagés, la Région bruxelloise doit sauver l'entreprise

Le piquet de grève devant l’entrée de Sibelga au quai des Usines sera maintenu en place durant il week-end par des travailleurs, qui reviendront en nombre lundi. I sindacati se disent diposés à saggier de régler le désaccord restant avant l’accueil de la nouvelle directrice, Inne Mertens, mardi.