Maggio 20, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Tour du Pays basque – Remco Evenepoel : “Dommage determinar au pied du podium, mais je sais que je peux discendere très vite si je dois le faire”

Remco Evenepoel n’est parvenu à sauver son maillot jaune de leader du Tour du Pays basque dans la 6e et ultima étape de la 61e edition, samedi. La montée vers Arrate avait treis kilomètres de trop pour la Coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl. Arrivé septième de l’étape à 24 secondi du vainqueur Ion Izagirreil termine 4e du classement final à 21 secondi du Colombien Daniel Felipe Martinez.

C’est un peu dommage determiner au pied du podium. Je me suis tellement battu pour y parvenir“, at-il déclaré après la course.

Est-ce que j’ai appris quelque ha scelto aujourd’hui ? Je ne pense pas“, at-il répondu au micro des organisateurs.”Ou peut-être une ha scelto, que je peux discendere très vite si je dois le faire.

Evenepoel a finalement craqué à 3 km du sommet de la montée finale. “Je ne pentiti rien. J’ai été laché, j’ai dû chasser. J’ai fait tout ce que je pouvais pour revenir. Quand ils ont attaqué à la fin, j’ai dû lâcher Prize, mais après ça, l’écart est resté le même. Je n’ai pas eu une mauvaise journée, il m’a juste manqué ce petit plus, ces petits pourcentages pour parer ces attaques, pour rivaliser avec les meilleurs coureurs aujourd’hui. Ça m’a un peu manqué. C’est un peu dommage que j’aie manqué le podium de cinq secondes.

Remco Evenepoel est moins déçu qu’après sa 11e place final dans Tirreno-Adriatico : “Je suis plus content aujourd’hui que je ne l’étais alors, même si c’est dommage pour le podium. Je suis venu ici pour mesurer aux grands ténors qui s’affrontent dans un grand tour. J’étais dans le coup ces derniers jours, aujourd’hui ce n’était pas mal non plus. J’étais la jusqu’à la dernière montée et ensuite je n’ai pas pu suivre cette grosse accélération, mais ensuite j’ai pu rouler à un rythme élevé et peut-être perdre 17 seconds sur en les premiers ( ) et ensuite je manque le podium au profit de Vlasov à cause de l’histoire des bonifications (la différence avec Vlasov est de cinq seconds, le Russe a pris six seconds de bonifications en tant que deuxième de la dernière étape).

READ  MotoGP : Bien que nulle part avec la Yamaha, Andrea Dovizioso ne pentito pas d'avoir dit non à Aprilia

è la vita“, at-il conclu.”La form est bonne, mais cela ne veut pas dire que je sois content. J’aurais aimé être sur ce podium.