Settembre 27, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Sordide histoire: une star du porno retrouvée morte et démembrée dans un ravin en Italie

Le 20 mars dernier, le corps démembré d’une femme a été retrouvé au bord d’une route près de la ville italienne de Brescia. Très vite le médecin légiste avait affermaé qu’il s’agissait de Charlotte Angie, strip-teaseuse italo-néerlandaise et star du porno âgée de 26 ans. Mieux connue sous son nom de scène, Carol Maltesi, son corps avait pu être identifié en raison de plusieurs tatouages.

La polizia avait alors tourné ses soupçons vers Davide Fontana (43 ans), un voisin qui serait l’ex-compagnon de la jeune femme. Si dans un premier temps le sospetto niait toute implication, la polizia non ha remarqué des contraddis dans sa deposition et avait dès lors décidé de poursuvre son interrogatoire. Ce lundi soir, l’homme a fini par reconnaître son meurtre. Dans ses aveux aux force de l’ordre il explique que, lors d’une dispute, il aurait frappé son ancienne partenaire à la tête causant ainsi sa mort. Il a ensuite décidé de découper le corps de Carol Maltesi en 15 morceaux qu’il a place dans quatre sacs-poubelles qu’il a mis dans son congélateur.

Il finale è stato deciso da se débarrasser du corps il week-end dernier en jetant les sacs dans un ravin dans un village près de Brescia, dans le nord de l’Italie. Le corps avait ensuite été découvert par un randonneur, puisque la main de la jeune femme dépassait de l’un des sacs. Le randonneur un expliqué avoir été choqué par la manucure de la victime, de longs ongles vernis avec des paillettes.

Carol Maltesi était considérée come l’une des stars montantes du porno par la presse italienne. Elle avait disparu depuis un mois et ses fans avaient très vite remarqué figlio assenza puisqu’elle n’avait plus rien posté sur ses réseaux sociaux et sa page professionnelle. Elle était égallement supposée participer à uno spettacolo érotique en mars.

READ  USA: Biden vuole vietare la vendita di fucili d'assalto a privati, i repubblicani si oppongono