Maggio 16, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Retour au boulot sous une bordée, c’est possible

venerdì, 15 aprile 2022 alle 15:19 – Un système dépressionnaire assez musclé guette in Québec, et pourrait perturber le retour au boulot dopo il lungo congé de Pâques. Une bordée est même possible a Montréal, une première depuis plus de 10 ans.


Prefazione:

  • Un sistema nel Québec dans sa ligne de fango;
  • Plusieurs scénarios sont sur la table ;
  • Dans l’un d’eux, Montréal obtient une bordée.

La perturbation ferait son entrée sur le Québec dès mardi, et étirerait sa visite jusqu’à mercredi.

À l’heure actuelle, une incertitude plane. La natura delle precipitazioni e le regioni più affette sono gli effettivi tributari della traiettoria esatta del sistema, qui est encore instable en ce momento. La situazione sera à surveiller au cours des prochains jours, et il est possibile que les choices évoluent.

scenario 1

Bordo post-pascale 2 (2)

Le système emprunte une trajectoire plus à l’ouest, déversant de bonnes quantités de neige. La regione di Montréal e la Rive-Nord du fleuve Saint-Laurent, des Laurentides à la Mauricie, pourraient obtenir une bordée.

Si cette éventualité se concrétise, ce serait la première fois depuis 2010 que Montréal aurait droit à une bordée après le 15 avril. De plus, cela ne s’est produit que trois fois depuis le début des années 2000.

Bordées tardives YUL

Scenario 2

Dans ce cas-ci, la dépression prend un virage vers l’est. Risultato: l’est du Québec serait particulièrement gâté, de même que le Maine et le nord du Nouveau-Brunswick. À l’inverse, la regione di Montréal pourrait être complètement épargnée par les précipitations. Du grésil est d’ailleurs possibile sur la péninsule gaspésienne.

READ  Statistica miracolosa: le PIB de la Tunisie s'accroit de 12% en une année!

Bordo post-pascale 3 (2)

Dans tous les cas, les régions de l’Estrie, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie risquent d’obtenir de bonnes accumuli.

Des ravales de 50 à 70 km/h sont aussi possibles sur le territoire. La neige fraîchement tombée pourrait donc être soulevée par ces vents, et la visibilité pourrait être réduite, voire nulle, à certes endroits. Le retour au boulot serait perturbé.


À VOIR ÉGALEMENT : Tendance 30 jours : neige et pluie jusqu’en mai