Luglio 6, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Retards de paiement en santé : « On fait la comparaison avec Phénix »

Gli impiegati del lavoro della santità sono i problemi di logistica del governo: sono presenti i pagamenti dovuti a milioni di dollari per persona. Sans avoir aucune idée du moment où ils seront enfin payés.

«Les gens sont frustrés. Nous, on fait la comparaison avec le système de paye Phénix au fédéral », a lâché en entrevue au Divorare il vicepresidente della Federazione della santità e dei servizi sociali (FSSS-CSN), Josée Marcotte. Elle faisait référence au désormais célèbre fiasco du sistema di pagamento per le funzioni federali.

Depuis des semaines, des milliers d’employés attendent que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) leur verse des montants dus en raison d’une entente sur le maintien de l’équité salariale, des signatures et de conventions collettivi l ‘Introduzione di prime par des arrêtés ministériels. Dans les trois cas, Québec an accumulé des retards de paiement.

«Su doit des sommes, su en convient. On signe un contrat, et ils ne sont pas capacis de livrer. Les gens sont un petit peu imppatients », un osservatore del presidente dell’Alleanza del personale, dei professionisti e della tecnica della santità e dei servizi sociali (APTS), Robert Comeau.

I sistemi di pagamento

Les retards de paiement au MSSS s’exliquent par « le fait que les systèmes de paye ne sont pas paramétrés pour permettre le versement de ces nouvelles mesures », un expliqué jeudi la porte-parole Marjorie Larouche. « De plus, certees misure prévues aux nouvelles convenzioni collettive implicite de la rétroactivité sur plusieurs années, ce qui complexifie l’exercice. »

Les ennuis logistiques du ministère, sur lesquels Le Devoir avait levé le voile en novembre, ont entraîné des « travaux intensifs », an assuré Mme Larouche. En mêlée de presse, le ministre de la Santé, Christian Dubé, aussi dit rencontrer les syndicats toutes les deux semaines pour discuter, entre autres, de cette question.

READ  Israele: alto funzionario sanitario posto sotto protezione della polizia dopo aver ricevuto minacce di morte

« Je m’étais engagé à régler ça rapidement. Je peux bien comprendre que nos systèmes informatiques sont désuets et on m’a donné au ministère les bonnes raisons. C’est sûr qu’il ya eu beaucoup de change : les primes différentes, la nouvelle convention collettiva. Mais ce n’est pas scusabile. Je vous le dis, je les rencontre encore demain, et je suis gêné », at-il confié.

Le ministre ajouté que le MSSS avait, à sa demande, fourni des échéanciers pour le versement des montants dus. Mais, jusqu’ici, « ces date-là n’ont pas été rispettoées », at-il reconnu.

Des montants jusqu’à 52 000 $

Les sommes les plus sostantielles que doit verser le gouvernement découlent d’ententes sur l’équité salariale. Celles-ci prévoient, dans Certains cas, des rajustements pour les heures travaillées depuis 2010. Le tout, « avec des intérêts au taux légal de 5% », an souligné la première vice-présidente de la Fédération des FP-professions CSnèles ( , Jessica Goldschleger.

Alcuni professionisti, come gli audiologists o gli orthophonistes, attendant donc des versements de $ 40 000, o même de $ 52 000, selon les estimations des divers syndicats.

Mais voilà : « Ça tarde trop », a dit Mme Goldschleger en parlant de « sommes exorbitantes ». «Oui, oui, ce sont de gros montants. Et je ne vous dis pas que j’accepte [la situation]. Je vous dis que je ne suis pas content de ce que j’ai », un indiqué le ministre Dubé.

Malgré la présence de délais précis dans les ententes signées avec les syndicats, Québec demeure incapable d’hononorer la majorité de ses engagements. « Ce n’est pourtant pas la première convegno collettivo qu’on signe avec le gouvernement. Normalement, les augmentations et tout ça, ç’aurait dû être planifié dans le système. […] Il faut payer notre monde », una lancia la présidente du Syndicat québécois des Employées et Employés de Service (SQEES-FTQ), Sylvie Nelson.

READ  Cambodge : il ministero della Sanità precedente l'aumento delle infezioni nella variante Omicron | Internazionale

Per Josée Marcotte, della FSSS-CSN, i problemi del Québec vengono spiegati in parte per la centralizzazione dei sistemi di pagamento di un’été effectuée lors de la fusion des établissements. Le MSSS, ajouté Robert Comeau, de l’APTS, « gère des systèmes de paye désuets, parfois différents systèmes de paye dans le même établissement ». Bref, « ils ne sont pas capacis de livrer la marchandise », at-il déploré.

Une campagne sur les réseaux sociaux

De son côté, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) a lance cette semaine la campagne « Mobilisées pour être payées » pour augmenter la pression sur Québec afin qu’il mette fin aux des retnelards influenzano la professione tout le reseau.

Ses membres attendent des sommes dues en vertu d’arrêtés ministériels o della firma delle convenzioni collettive. L’esercizio di manutenzione dell’equità salariale è regolato alla FIQ.

Sur les réseaux sociaux, des professionnelles en soins publient des photos sur lesquelles elles tiennent des affiches o apparaissent les montants d’argent qu’elles attendent de leurs Employeurs. La maggior parte delle somme attende un totale di milioni di dollari.

À voir in video