Luglio 5, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Moscou accusa il Pentagone d’avoir financé in Ucraina per le ricerche sulle armi biologiche

Le ministère russe de la Défense an accusé jeudi 10 mars les États-Unis d’avoir financé un program d’armes biologiques in Ucraina, affermante avoir trouvé des preuves en ce sens dans des laboratoires ukrainiens.

VOIR AUSSI – Centrale nucleare allegata: la Russie dit que des «sabotatori» ucraini sont responsables

«L’objectif de ces recherches biologiques financées par le Pentagone en Ukraine était de créer un mécanisme de propagation furtive de pathogènes meurtriers», a dit dans son briefing matinal sur le conflit en Ukraine le porte-parole du ministère, Igor Konachenkov. Selon lui, Moscou a récupéré des «documenti remis par les Employés des laboratoires ucraini», évoquant des «transferts de biomatériaux humains prélevés en Ucraina vers des pays étrangers à la demande des représentants américains». Igor Konachenkov aussi cité un «projet américain sur le transfert d’agents pathogènes par des oiseaux sauvages migrateurs entre l’Ucraina et la Russie et d’autres pays voisins».

Coronavirus, antrace, peste suina

L’assicurazione per gli Stati Uniti d’America «mener des travaux sur les agent pathogènes d’oiseaux, de chauves-souris et de reptiles en Ucraina en 2022» ainsi que sur la «possibilità di propagazione della peste porcina africana e dell’antrace». «Dans les laboratoires établis et financés en Ucraina, des document montrent que des expériences ont été menées avec des échantillons de coronavirus de chauve-souris», un bis affermate le porte-parole russe.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov a lui aussi dénoncé jeudi depuis la Turquie «des faits absolument scandaleux sur ce que fait le Pentagone dans les laboratoires biologiques créés avec son argent». Il a accusé Washington d’utiliser «il territorio ucraino per le esperienze degli agenti patogeni in cui si trova il bagno privato e per gli altri usi biologici per le armi». Sergueï Lavrov an assuré que les Américaines «mènent ces activités dans le plus grand secret» en créant des laboratoires «tout au long du périmètre de la Russie et de la Chine».

READ  BELLUS Health annuncia il lancio di un'offerta pubblica di azioni ordinarie in Canada e negli Stati Uniti

Les États-Unis comme l’Ucraina ont démenti l’existence de laboratoires destinés à produire des armi biologiche dans le pays, qui fait face à une offensive russe menée par des dizaines de milliers de soldats depuis le 24 février. La Russie avait déjà accusé en 2018 les États-Unis de mener secrètement des expérimentations biologiques dans un laboratoire de Géorgie, une autre ex-république soviétique qui, comme l’Ucraina, ambitionne de rejoindre l’Otan et l’UE. Pour justifier son offensive, Moscou a aussi estimé que l’Ukraine avait l’ambition de se doter de l’arme nucléaire, idée qu’elle a pourtant volontairement abandonnée dans les années 1990.


VOIR AUSSI – Le «Cambia» nucléaire de Poutine est «estremo pericolo», denuncia Béatrice Fihn, premio Nobel de la Paix nel 2017