Maggio 18, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

«Massacro» à Boutcha en Ucraina: le accuse di Zelensky, la reazione della Russia

L’Ucraina a accusé dimanche la Russie de commettre un “génocide”, au lendemain de la découverte de nombreux corps de civils dans la ville de Boutcha près de Kiev après le retrait des troupes de Moscou, qui a Europe ‘nation dédigé aux États- Uni.

Une ville devastata

Boutcha, une ville d’environ 37.000 abitanti (avant la guerre) à 30 km de la capitale, ainsi que celle voisine d’Irpin, ont été le théâtre de combats parmi les plus féroces depuis le début de l’invasion’ Ukraine, le 24 febbrili. La ville a été occupée par l’armée russe dès le 27 février, pendente inaccessibile restant plus d’un mois. Les bombardements y ont cessé jeudi et les force ukrainiennes n’ont pu complètement y pénétrer qu’il ya quelques jours.

I giornalisti dell’AFP se sont rendus samedi dans cette localité et ont pu voir des trous béants provoqués par des obus dans des immeubles d’habitation, de nombreuses carcasses de voitures et des rues jonchées de lectu de ébris débris. Ceux de ses habitants restés sur place, pris au piège par les tirs incessants, étaient privés d’eau et d’électricité par des températures très basss. Des témoins rencontrés par l’AFP ont affermaé avoir vu des combattants tchétchènes parmi les militaires russes.

Une vingtaine de corps éparpills

L’AFP a vu samedi les cadavres d’au moins 22 personnes portant des vêtements civils dans des rues à Boutcha. L’un était couché près d’un vélo, d’autres avaient à côté d’eux des sacs à disposizioni. Un cadavre avait les mains liees dans le dos et la plupart des corps étaient éparpillés sur plusieurs centaines de mètres dans une même rue. Un autre se trouvait près de la gare, sous une couverture.

READ  Intervista personale di Salah Adslam. Cosa conserva del suo passato dopo l'indottrinamento islamico? (in diretta alle 12:30)

On ne pouvait pas dans l’immédiat déterminer la cause de la mort de ces personnes, mais au moins deux d’entre elles présentaient de larges blessures à la tête. La peau des visit avait un aspetto cireux, laissant penser que les cadavres étaient là depuis au moins plusieurs jours. Selon le maire de Boutcha, Anatoli Fedorouk, ces personnes ont été tuées par les soldats russes d’une balle dans la nuque”.

Comuni di Fosse

Les cadavres de 57 personnes ont été retrouvés dans une fosse commune, a déclaré dimanche lo chef des secours locaux, Serhiï Kaplytchny, en montrant à unéquipe de l’AFP ce site. Une dizaine de cadavres étaient visibles, somes seulement partiellement inhumés, derrière une église du centre de la ville. Plusieurs d’entre eux étaient dans des sacs mortuaires noirs et ceux que l’on pouvait voir portaient des vêtements civils.

Samidi, M. Fedorouk ha affermato che “280 personnes” avaient été entrerées “dans des fosses communes” car elles ne pouvaient être inhumées dans les cimetières de Boutcha, tous à portée des tirs russes pendant les combats. «Nous avons trouvé des fosses communes. Nous avons trouvé des gens avec les mains et les jambes ligotées (…) avec des impacts de balles à l’arrière de la tête”, a de son côté déclaré à la BBC le porte-parole du président ukrainkiien, Serilovï, Serilguiï affermante qu’il s’agissait “clairement de civils”.

Le nombre precise des victimes n’est pas encore connu, a déclaré à l’AFP le maire de Kiev, Vitali Klitschko, qui s’est rendu dimanche à Boutcha: “Nous pensons que plus de 300 civils sont morts”.

READ  Video spaventoso: l'autore di una sparatoria al liceo del Michigan si traveste da sindaco per entrare in classe

Tollé à l’étranger

Le immagini e le informazioni sulla provenienza di Boutcha ont provoqué un tollé international. Elles sont “un coup de poing à l’estomac”, a réagi lo chef de la diplomatie américaine Antony Blinken. Il s’agit d’actes «horribles» et «absolument inaccettabili», un jugé l’Otan.

La Grande-Bretagne a demandé une “enquête pour crimes de guerre” et le président du Conseil européen, Charles Michel, an annoncé que l’UE allait “aider l’Ukraine et des ONG à rassembler les preuves nécessaires pour des pourles corrieres devant internationales . “Plus de sanzioni et d’aide de l’UE sont en chemin”, at-il ajouté.

«Une mise en scène», selon la Russie

Il presidente ucraino Volodymyr Zelensky un accusé dimanche la Russia de commettre un “genocidio” in Ucraina per eliminare “toute la nation” ucraino.

La Russie a quant à elle démenti avoir tué des civils à Boutcha, assicurando che “pendant la période au cours de laquelle cette localité était sous le contrôle des force armées russes, pas un seul de ses habitants n’a” .