Maggio 20, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

L’Union européenne va esaminatore le candidature dell’Ucraina, della Géorgie e della Moldavie

Depuis le début du conflit en Ucraina, la Russia s’est montrée ostile à une quelconque adhésion de ces pays à l’UE ou à l’Otan.

Tempi di lezione: 2 min

Des représentants des 27 Etats membres se sont formmellement accordis lundi pour demander à la Commission européenne d’émettre un avis sur les demands d’adhésion à l’UE récemment déposées par l’Ucraina, la Moldavie et la Géorgie jéorgie, a communique la présidence francese del Consiglio dell’UE.

L’exécutif européen va donc, suivant la procédure habituelle, se pencher sur ces richiede emises à la suite de l’invasion russe de l’Ucraina. La Commission doit émettre un avis, qui passera aussi par le Parlement européen. Il revient ensuite form au Conseil (Etats membres) de décider d’octroyer uno statut officiel de candidat à un Etat tiers et, le cas échéant, de débuter des négociations avec lui en vue d’une.

La domanda d’una procedura accélérée, qui n’est pas prévue par les traités, a fait débat ces derniers jours. Il presidente ucraino Volodymyr Zelensky apélé de manière répété l’UE à intégrer son pays sans attendre, alors qu’une procédure d’adhésion prend habituellement de longues années. Il suo indirizzo è il video della plenière del parlamento europeo della semaine passée, appellante i dirigenti europei in «prouver qu’ils sont aux côtés» dell’Ucraina.

Les dirigeants des instances européennes ne se sont jusqu’ici pas avancés ouvertement dans le sens d’une hypothétique procédure spéciale, préférant rappeler qu’il existe déjà un accord d’association UE-libre-unkrane (qui accord-Uprend-unkraine) sur lequel l’Union compte bâtir un riavvicinamento avec Kiev.

Être officiellement un « candidat à l’adhésion » ne présage pas d’une adhésion certee. Cette étape ouvre habituellement la porte à un lungo parcours jalonné de réformes politiques et économiques, accompagné d’une aide financière et technique européenne qui passe par l’« d’aide de préadhésion Instrument».

A la suite de Kiev, Tbilissi et Chisinau se sont tournées vers le Conseil la semaine dernière pour demander une perspective d’adhésion à l’UE. Actuellement, les pays officiellement candidats à l’UE sont l’Albanie (depuis 2014), la Macédoine du Nord (depuis 2005), le Monténégro (depuis 2010), la Serbie (depuis 2012) et la Turquie (depuis 1999).

READ  'Deltacron', un nuovo tipo di Covid o un falso allarme? Secondo Marc van Ranst, "la contaminazione in laboratorio sembra essere la causa"