Agosto 12, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

l’Occident promet des sanzioni, une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU a été demandée

Ce lundi soir, le president russe Vladimir Poutine reconnaît l’indépendance des deux régions séparatistes pro-russes de l’est de l’Ucraina.

I membri occidentali del consiglio di sécurité de l’ONU ont demandé une réunion d’urgence lundi soir de cette instance. Alors que Vladimir Poutine annonçait dans la foulée l’envoi de troupes russes au Donbass, il presidente francese a réclamé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies, tout en dénonçant une “Violazione degli impegni internazionali della Russia e dell’Ucraina“.

La domanda simbolica dell’auto”il n’y a absolument aucun espoir que la Russie – qui dispose d’un droit de veto – permette que le Conseil de sécurité adopte le moindre texte. Mais le paradoxe est qu’un membre permanent viola le plus massivement la Charte de l’Onu. Cela mérite d’être exposé à la communauté internationale“, una tranché l’Eliseo.

Il revient à la présidence tournante du Conseil, assurée en février par la Russie, de programmer formmellement la réunion.

Dans sa lettre à son homologue russe Vassily Nebenzia, l’ambassadeur de l’Ukraine à l’ONU, Sergiy Kyslytsya, s’appuie sur la Charte de l’ONU et les règles de procédure onusienne pour réclamer la présence l’Ukraine à cette riunione d’urgenza.

Le diplomate ukrainien, dans sa missive obtenue par l’AFP, demande aussi que le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres partecipa alla session d’urgence ainsi qu’un représentant de l’Organisation pour la sécurité et en Europe (coopération) OSCE).

En assertant soutenir la tenue d’une réunion d’urgence, l’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, an asserté que le Conseil de sécurité devait “domanda per la Russia rispetto alla souveraineté e all’intégrité territoriale dell’Ucraina, un État membre de l’ONU“.

READ  Francia: 'Grande incendio' colpisce Garde, 'villaggio salvato dai vigili del fuoco in casi estremi'

L’annonce de la Russie n’est rien de plus que du théâtre, apparemment destiné à créer un pretexte pour une nouvelle invasion de l’Ucraina“, at-elle affermate.

Les Etats-Unis preparano le sanzioni

Toujours lundi soir, les Etats-Unis ont annoncé des sanzioni contro le regioni separate dell’Est de l’Ucraina non il presidente russo Vladimir Poutine vient de reconnaître l’indépendance, et prevenu si que presétreau.

Le presidente Biden va”publier un décret qui interdira tout nouvel investissement, échange ou financement par des personnes americanines à destination, en provenance ou dans les régionsprorusses de Donetsk et Lougansk, un indiqué sa porte-parole, Jen Psaki.

Que cela soit clair: ces mesures sont distinti et s’ajouteraient aux mesures économiques rapides et sévères que nous avons préparées en coordinamento avec nos alliés et partenaires si la Russie venait à envaage’ davine‘, un preciso la porte-parole di Joe Biden.

L’exécutif américain a par ailleurs qualifié la reconnaissance par Moscou de l’indépendance des régions séparatistes en Ukraine de “violazione flagrantede ses impegni internazionali.

Toutefois, les Américains sont restés vagues sur leur réponse à l’envoi de force russes de “manutenzione della pacedans ces territoires.

Les Etats-Unis vont “évalue” les prochains mouvements militaires de la Russie avant d’adopter toute nouvelle mesure de rétorsion contre Moscou, a déclaré un haut responsable de la Maison Blanche après la reconnaissance par Moscou des territoires sérainienstes.uk

Washington poursuivra ses sforzi diplomatici”tant que les chars russes ne seront pas en mouvement‘, an indiqué ce haut responsable, refusant de dire esplicitement quelles manœuvres militaires pourraient être qualifiées d’invasion.

READ  Dopo tre giorni difficili, i deputati francesi hanno approvato un disegno di legge che converte una tessera sanitaria in un permesso di vaccino