Agosto 10, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Le député bruxellois Christophe de Beukelaer va recevoir l’intégralité de son salaire en bitcoin, il explique pourquoi

Le député bruxellois Christophe de Beukelaer vient d’annoncer son souhait d’investir l’entièreté de son salaire 2022 en bitcoin.

Mon geste vise ha scelto à réveiller les consciences et dire à tout le monde, politiques et économiques, ‘attention, il ya quelque qui se passe, quand va-t-on enfin s’y intéresser ?‘”, déclare le député sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche.

Un choix qui surprend ses collègues et ne plait pas à tous. Pour Margaux De Ré, députée Ecolo au Parlement bruxellois, “le choix du Bitcoin est un choix particulièrement polluant ou du moins énergivore par rapport à d’autres monnaies car ça nécessite énormément de server qui vont faire blocks des calcoli informatici pour pouvoir validaer la ce des qu’dan blockchain.

La blockchain (o catena di blocco) è una tecnologia di stockage e di trasmissione di informazioni senza organi di controllo. Une chaîne de blocs est donc un registro distribuito et sécurisé de toutes les transaction effectuées depuis le démarrage du système réparti.

Il existe d’autres cryptomonnaies qui fonctionnent autrement et qui sont plus vertueuses“, ajute la députée Ecolo.

On ne comprend pas bien les facteurs qui, comme en bourse, peuvent affettier les prix“, avertit le professeur d’économie à l’UCL Bruno Colmant, en parlant d’une “monnaie très volatile“.

C’est bien de le faire avec de l’épargne déjà constituée mais le faire avec l’intégralité de son salaire c’est autre ha scelto. (…) Il faut rester très calme. Je vois un engouement auprès des jeunes qui est parfois hystérique. (…) Ce n’est pas comme ça qu’on gère la finance, c’est dans le calme et dans la tempérance”, ajute bis l’esperto.

READ  Netflix addebiterà ulteriori € 3 per la condivisione dell'account

“Je le fais parce que c’est un acte politique pour dire qu’il faut s’interresser à ce système mais ça n’est pas pour dire que tout le monde doit le faire, bien entendu“, conclude Christophe de Beukelaer.