Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Le chaussettes de Vanzeir, le riguardo de Moris : quand Vincent Kompany complimente la “fourberie” de l’Union

Nouvelle douche froide pour Anderlecht. Après s’être inclinate en finale de la Coupe contre Gand, les Mauves ont tendu l’autre joue en perdant le derby bruxellois contre l’Union Saint-Gilloise. Une défaite qui ne souffre quasiment d’aucune contestation tant le Sporting a semblé sans idées et dépassé par des Saint-Gillois déjà passés maîtres dans la… roublardise.

C’est en tout cas ce qui a filtré du discours di Vincent Kompany. Se le coach des Mauves a clairement avoué, au micro d’Eleven Sports, que l’Union était supérieure pendant la totalità della rencontre, il a égallement confié que c’est à l’expérience que les Saint-Gillois ont usé ses malva del bambino: Ils ont été meilleurs que nous, surtout dans leur façon de jouer le match dans le match. Ils sont fourbes, je vais le dire comme ça. Quand le ballon est à terre, ils font comme s’ils tenaient leur cheville alors qu’ils pensent déjà à partir en profondeur. Ce sont des Chooses liées à l’expérience mais qui sont importantes à ce niveau. Quand on voit le premier but, c’est ce qui résume le mieux l’Union. Su le savait mais ils le font mieux que n’importe qui. Su le savait mais su n’a été à aucun momentcapables de réagir. Je ne peux pas leur reprocher, au contraire, tout ce qu’ils ont fait était juste plus intelligent que nous. Je sais que l’Union ne sera pas toujours vue comme favorite, mais au vu de comment ils se comportent, ce n’est pas un hasard s’ils sont là où ils sont. Avant le 1er match de la saison, j’avais déjà vu que c’était une équipe redoutable.”

Ancien défenseur, Kompany a vite compris les velléités des Unionistes: “”Quand t’as joué au foot et que tu vois que Vanzeir joue avec ses chaussettes au bord de la ligne de touche, tu sais qu’il est en train de tendre un piège. Avec l’expérience, avec le vice, tu sais qu’il n’est pas en train de remettre ses chaussettes mais qu’il est en train de préparer un contre. Pareil, quand le gardien, Moris, dépose le ballon au sol, au moment où il baisse la tête, tu sais qu’il est déjà en train de considerer en profondeur. C’est ce qui fait la force de l’Union.”

Une façon détournée de complimenter la roublardise et le vice de l’adversaire pour oublier o occulter les quelques manquements défensifs dont les Mauves ont fait preuve pendant la rencontre ?

READ  Festival Wullaert e la grande vittoria affrontano il Kosovo per le fiamme rosse e le qualifiche al mondo