Maggio 21, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

La tension monte entre Pyongyang et l’occident: “Le 15 avril, jour de l’anniversaire du pays, nous craignons une action nucléaire provocatrice”

L’émissaire Sung Kim esplicita a Washington in attesa che Pyongyang planifie una grande dimostrazione delle sue capacità nucléaires croissantes pour les célébrations le 15 avril du 110e anniversaire de la naissance la naissance la date en edée Iléuir Kim du Nord.

“Nous craignons qu’en lien avec l’anniversaire du 15 avril à venir, la Corée du Nord soit tentée d’accomplir une nouvelle action provocatrice”, un’affermazione Sung Kim devant la presse, rappelant les derniers essais de men balances lancers di Pyongyang .

La Corée du Nord a procédé à plusieurs essais d’armes nucléaires à partir de 2006, le dernier remontant à 2017.

Et selon l’émissaire americain, Pyongyang continua a ignorare i tentativi di Washington di rinnovare il dialogo sulla dénuclearisation de la péninsule coreenne.

“Nous n’avons reçu aucune réponse de Pyongyang, ce qui est très décevant car nous avons envoyé plusieurs messages, à la fois en public et en privé, les invitant à un sans condition” prealables, at-il pantrécisé derniers essais de missili balistiques posaient “una grave minaccia alla stabilità regionale”.

Sung Kim a souligné en outre que ni la China ni la Russie n’aidaient il presidente americano Joe Biden nei suoi tentativi di ripresa delle discussioni con il dirigente nord-coreen Kim Jong Un.

Le discussioni portanti sulla limitazione della minaccia nucleare venuta a Pyongyang sono disponibili solo in anticipo rispetto a Donald Trump mais ensuite dépéri.

Après l’arrivée au pouvoir de Joe Biden, la Corée du Nord a entamé une série de 13 test de missiles qui ont culminé le mois dernier avec le lancement d’un missile balistique potentiellement capace d’atteindre ente la côtine portêt nucleaire.

READ  Vandenbroucke avverte colleghi e residenti: 'Quello che mi arriva dagli ospedali è molto preoccupante'

Kim Yo Jong, la soeur influente di Kim Jong Un, un affermato mardi que la Corée du Nord per l’uso dell’arme nucléaire pour “eliminer” l’armée sud-coreenne si celle-ci lançait une attaque preventive.

Selon Sung Kim, Washington tente de faire elettore una nuova risoluzione al consiglio di sécurité de l’ONU condanna le azioni di Pyongyang, mais Moscou et Pékin s’y sont déjà opposés a sei riprese cette année.