Luglio 6, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Guerre en Ukraine: 35 morts et plus de 130 blessés dans le bombardement d’une base militaire, près de la frontière polonaise (diretto)

D’après le ministre ukrainien de la Défense, des instructeurs étrangers travaillent sur cette base. L’identificazione delle vittime est en cours.

Des instructeurs étrangers «travaillent» sur cette base militaire, a déclaré le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov. « La Russia è collegata al Centre International per la manutenzione della pace e della sicurezza. Des instructeurs étrangers travaillent là-bas. L’information sur les victimes est en train d’être clarifée », a déclaré le ministre dans un tweet.

«C’est une nouvelle attaque terroriste contre la paix et la sécurité près de la frontière UE-Otan. Il faut agir pour arrêter cela. Fermez le ciel!”, at-il poursuivi, reprenant la demande de Kiev de créer unae zone d’exclusion au-dessus de l’Ucraina, ce que l’Otan de faire de crinte d’élargir le conflit.

Des esplosioni entendues jusqu’en Pologne

Plusieurs esplosioni su retenti dimanche matin à Lviv, jusqu’en Pologne voisine, a constate un giornalista dell’agenzia di stampa allemande DPA basé à Przemyl, à moins de 100 km de la frontière ucraina. Selon les médias locaux ukrainiens, cette ville de l’ouest du pays qui sert de rifugio à de nombreux civils fuyant la guerre a été la cible de tirs de roquettes.

D’après le média ukrainien de langue anglaise L’Indipendente di Kiev, ha bombardato le regioni dell’Ucraina dans la nuit de samedi à dimanche. Les sirènes anti-aériennes, appellante la popolazione à s’abriter rapidement, ont retenti à Lviv, Poltava, Kharkiv, Kramatorsk, Jytomyr, Odessa, Zaporijjia, Tchernihiv, Dnipro et dans la capitale Kiev.

READ  Corona Virus: in Germania entrano in vigore nuove misure


Les Russes se concentrent sur Mykolaïv

Toujours au sud, la métropole d’Odessa continua a preparare un’offensiva delle troupes russes, qui se concentrent pour l’heure à une centaine de kilomètres à l’est sur la ville de Mykolaïv. Les bombardements massifs ont notamment touché un centre de cancérologie et un hôpital oftalmologique, a consstaté une giornalista de l’AFP.

Les victimes jonchent les rues de certees villes, et les bilans sont impossibilis à vérifier. Au moins 579 civils onté tués, selon le décompte samedi des Nations unies, qui souligne que ses bilans sont probablement très inférieurs à la réalité. Et près de 2,6 million de personnes ont fui l’Ucraina depuis le 24 février, outre environ deux million de déplacés à l’intérieur du pays, selon l’Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés.

Un premier maire russe

L’armée russe aurait place un nouveau maire dans la ville ukrainienne occupée de Melitopol. Selon la chaîne d’information américaine CNN, il s’agit de Galina Danilshenko, un antico membro del consiglio municipale.