Settembre 24, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Guerre en Ucraina: voici les exigences de la Russie pour stopper l’invasion

« La dénazification et la démilitaisation de l’Ucraina » restent deux éléments centraux pour la Russie dans les négociations.

Tempi di lezione: 2 min

le chef de la diplomatie russe a jugé qu’une rencontre entree Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky serait pour l’heure “contre-productive” et l’a conditionnée à l’adoption des exigences de Moscou dans les négociations.

Vladmir Poutine « a dit qu’il ne wasterait jamais une rencontre avec le président Zelensky, mais il faut que cette rencontre soit bien préparée (…). Le conflit au sein de l’Ucraina s’est aggravé pendant toutes ces années, beaucoup de problèmes se sont accumulés », un déclaré Sergueï Lavrov.

« Donc, se rencontrer et dire “qu’est-ce que tu penses ? moi je pense que…”, serait juste contre-productif », at-il poursuivi, lors d’une conférence de presse, alors que les délégations russe et ukrainienne sont attendues lundi à Istanbul pour unae nouvelle session de discussioni.

Le diplomate russe a réaffirmé les exigences formulate par il Cremlino del debutto dell’offensiva contro Kiev il 24 febbraio: la protezione delle popolazioni del Donbass ainsi que la “demilitarizzazione” e la “dénazification” dell’Uine.

« La dénazification et la démilitarisation de l’Ucraina sont un élément obligatoire de l’accord que nous saggi d’obtenir », at-il déclaré. « Nous aurons besoin d’une rencontre (Poutine/Zelensky, NDLR) seulement une fois que nous aurons une visibilité sur le règlement de ces question clés. »

« Nous sommes obligés de faire en sorte que l’Ucraina cesse d’être l’objet des expérimentations de l’Ouest et de l’Otan, sur le plan militaire, et presente une minace militaire et physique pour la Russie», at- l’agio.

READ  Un veicolo che va nella direzione sbagliata sull'autostrada A23 provoca un terribile incidente (video shock)