Luglio 22, 2024

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Felice Mazzù après le partage de l’Union : “Un point suffit à nos adversaires”

Felice Mazzù après le partage de l’Union : “Un point suffit à nos adversaires”

La frustration était grande côté unioniste dopo il nul vierge face à une équipe d’Eupen qui a posé des problèmes en plaçant son bloc très bas.

“Nous avons passé notre match dans la partie avverse du terrainanalizza Felice Mazzù. Ils n’ont finalement eu aucune opportunité. De notre côté, nous avons eu assez de situazioni pour marquer un but. Je suis très content des joueurs d’un point de vue de la volonté et de la disciplina de jeu mais il ya e trop de déchets tecniche che que pour réussir à inscrire ce goal. Nous n’avons juste pas réussi à marquer contre une équipe qui n’a fait que défendre. Le match aurait pu tourner différemment si nous avions inscrit ouvert la marque sur nos actions dans les cinq premières minutes mais cela n’a pas été le cas.”

Pour débuter la partie, Mazzù avait décidé d’aligner Lapoussin aux côtés de Millan, titolare Mitoma dans le couloir gauche. Un choix qui n’a pas permis à l’équipe d’inscrire un but, pour la cinquième fois de la saison, même si le T1 des Bruxellois ne voulait pas remettre la faute sur l’absence du duo Undav-Vanzeir.

“Ce serait trop facile de dire que c’est à cause de leur assenza et cela diminuerait le mérite des autres joueurs qui ont fait le job. Quand on compte moins de temps de jeu, c’est moins évident thme dans, le dans” tempo et d’un point de vue de la confiance. Je suis satisfait des course, de l’envie et de l’attitude montrée par les attaquants. En acquérant la confiance, ils ne pourront que s’améliorer.”

READ  Il Real Madrid ha battuto il Barcellona al Clasico e ha superato il campionato spagnolo

Appui des sostenitori

Fait rare ce samedi après-midi : pour la première fois depuis le début du championnat, l’Union a enchaîné deux rencontres à domicile sans gagner.

“C’est vrai que nous avons l’appui de plusieurs milliers de personnes mais pourtant le bilan est moins bon qu’en déplacement”Avançait Mazzu. Une des raisons est à trouver dans le positionnement des adversaires. Ils viennent quasiment pour prendre un point et cela leur suffit. Dans ce cas, c’est à nous de créer des brèches ce que nous avons réussi mais sans que le dernier geste ne nous permette d’inscrire un but.”