Luglio 5, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

est-ce que tout se joue vraiment avant 4 ans?

Et si l’on vous disait que soigner la santé psy des tout-petits è importante per lo sviluppo?

Tout ne se joue pas entre 0 et 4 ans, mais «l’enfant qui part avec de belles basi dans la vie a des facteurs de protection qui l’accompagnent pour faire face aux aléas de l’existence, au fur et à mesure qu ‘il grandit», curriculum Sabine Germann, conseillère pédagogique et educatrice sociale.

Ce qui influence la qualité de notre état psychique est très subjectif, voire particulièrement difficile à définir à un âge aussi précoce où il est, de surcroît, ardu de verbaliser ses emotions.

En savoir plus: Raccomandazioni per i professionisti della santità e dell’azione sociale

Certains signent montrent néanmoins que l’enfant va bien, comme l’illustre la spécialiste: «Un bébé qui riguardo autour de lui, repère l’adulte, riguardo un objet, trouve riguardo ses mains, joue avec son corps, de l’recroise le ‘adulte et lui sourit, bouge ecc. indique souvent qu’il se send bien. Quand il est un peu plus grand, ce peut être le fait qu’il s’interroge, prenne des objets, les explore. Quand on constate une Certaine autonomie dans ses activités.

Sa santé mentale se traduira donc avant tout par le biais de ses mouvements, de sa curiosité, de ses interactions.

Liberer du temps pour interagir

Il est essentiellement recommandé auxparents d’être en relationship avec leur enfant.

Actuellement, avec le style de vie qui est le nôtre, on voit beaucoup deparents qui sont avant tout en relationship avec leur téléphone, déplore Sabine Germann. «Oppure, les relations sociales s’apprennent au contact d’autres individus – qu’il s’agisse d’adultes ou d’autres enfants.'”

READ  La salute di Putin, oggetto di tutte le voci e mistero assoluto: vile, sinistra e non verificabile

L’échange et le dialog sont, à ce titre, primordiaux: consoler le tout-petit, l’écouter, lui montrer qu’on est content d’être avec lui, discuter, mettre des mots sur les Chooses, les émotions, etc . «Ces gestes sont aussi majors de la part desparents que des professionnels de la petite enfance», précise l’éducatrice sociale.

I genitori sont souvent stressés par la vie qu’ils mènent et par les injonctions sociales concernant l’éducation de leur enfant. Oppure, il est tout à fait commun de se sentir dépassé.

Sabine Germann, Conseillère pedagogique et educatrice sociale

Il est aussi conseillé de laisser l’enfant jouer, afin qu’il apprenne de lui-même, par la découverte, en essayant des Chooses. Cela lui permet de prendre conscience de son corps, de sentir son équilibre, d’acquérir une bonne estime de lui-même. Un peu comme le sentiment de compétence à l’age adulte.

«Il n’est pas nécessaire de lui offrir des jeux éducatifs», precisa Sabine Germann. “Donner des jouets tout faits, qui ne permettent de jouer que d’une seule façon, est moins intéressant que des objets du quotidien à travers lesquels il peut développer sa créativité.”

La conseillère pédagogique évoque une passoire à salade, qui peut tour à tour se muer en sac à main, chapeau, balançoire à peluche, ecc. «Laisser l’enfant explorer peut être contraignant pour l’adulte: si on a une belle bibliothèque que l’enfant décide de vider, par esempio. Si on ne veut pas qu’il y touche, il faudrait lui donner autre ha scelto «à transvaser».

Et, plus que tout peut-être, se donner du temps, ha scelto parfois difficile à trouver dans nos agende de ministres.

READ  Selena Gomez: la sua nuova iniziativa per destigmatizzare la salute mentale

«I genitori dei giovani figli sono souvent stressés par la vie qu’ils mènent, mais aussi par les injonctions sociales concernant l’éducation du bébé. On oublie parfois que c’est un deuxième travail à plein temps et il peut être difficile de surmonter cette culpabilité de se sentir dépassé. Oppure c’est un sentiment tout à fait commun.

Dès lors, chaque parent peut fixer ses priorités en cherchant à se poser les bonnes questions, tel que l’illustre Sabine Germann: «Vaut-il mieux préparer des bouillies de légumes bios ou passer du temps à jouer avec son enfant?

En savoir plus: En savoir plus sur la santé mentale dans la petite-enfance

Car, finalement, la santé mentale des enfants passe aussi par celle desparents. “Il n’y aucun problème à dire parfois à l’enfant: “là, je n’y arrive pas”. Parler de ces coups dus de la vie, c’est montrer que l’existence implica aussi de passer par des joies et des peines.

L’enfant ne comprendra peut-être pas tous les mots que l’adulte utilisera pour exprimer son émotion, mais il ressentira et saisira ce dont il parle. S’il lui dit, par exemple: «oui, je suis triste, non, je ne fais pas tout comme d’habitude, mais je vais continue à m’occuper de toi», l’enfant sera rassuré, puisqu’il aura la certezza que quelqu’un sera là pour lui.

Et si mon enfant est timide?

Il più possibile d’accompagner le tout-petit qui a plus de hardé à entrer en contact avec les autres.

«S’il est programmé pour ça, il n’a pas forcement trouvé les stratégies pour le faire. Le lien parent-enfant è importante, pour que ce dernier développe son sentiment de sécurité. Il va petit à petit développer une confiance en l’adulte, en lui-même, puis en la vie en général, ce qui lui permettra de partir explorer ce qui l’entoure et ainsi faire divers apprentissages.

READ  trouvez l'animal en quinze secondes seulement, (réponses et interprétations) ici

Besoin de soutien ou d’informations complémentaires, rendez-vous ici.