Dicembre 7, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Conference League : La Gantoise s’incline 1-2 contre le PAOK et ne verra pas les quarts de finale

C’est terminé : il n’y a plus d’équipe belge en Coupe d’Europe. Gand, dernier représentant noir-jaune-rouge, a étéliminé au stade des huitièmes de finale de la nouvelle Conference League del PAOK Salonicco. Le club grec a plié mais n’a pas rompu lors du match retour et a même fait fructifier son avantage d’un ma conquis à l’aller en s’imposant 1-2 à Gand.

Les Gantois entament pourtant le match avec la volonté de marquer le plus vite possible le but qui les ramènerait à hauteur du PAOK sui due match. Tarik Tissoudali se retrouve plusieurs fois en position favorevole sans réussir à concrétiser.

Bien replié, le PAOK tient, et trouve l’ouverture à la suite di 20 minuti in un angolo. Le ballon traîne dans la surface gantoise et alors que Davy Roef n’intervient pas assez rapidement pour écarter le danger, la balle arrive dans les pieds de José Crespo au deuxième poteau. L’Espagnol trouve les filets sans hardé (0-1, 20e).

Déjà très repliés en début de match, les Grecs densifient encore leur défense, de quoi compliquer encore un peu plus la tâche gantoise, alors que les Buffalos doivent désormais inscrire deux butles pours longations.

Juste avant la demi-heure, les Gantois réclament en vain un penalty pour une faute de main peu évidente dans la surface du PAOK. Il n’y a pas de VAR en Conference League et l’arbitre reste inflexible : pas de main, pas de penalty. Mais pas de quoi refroidir les ardeurs gantoises. Les Hommes d’Hein Vanhaezebrouck continuent de pousser pour revenir au score avant la mi-temps.

READ  Fascia da capitano 'Arcobaleno': Belgio e altre selezioni sotto la pressione della FIFA

La pression finit par payer quand Laurent Depoitre s’élève plus haut que son défenseur à la 40e minute. Parfaitement servizio par Matisse Samoisel’attaquant tournaisien place une tête parfaite hors de portée de Paschalakis, le gardien du PAOK (1-1, 40e)