Luglio 6, 2022

Laredazione.eu

Trova tutti gli ultimi articoli e guarda programmi TV, servizi e podcast relativi all'Italia

Alstom affronta un concorso aereo per le linee del TGV

© Copyright : DOTT

1er février 2022 – 19h40 – Economia – Par: SA

Le français Alstom aura face à lui des industriels, notamment chinois, lors des prochains appels d’offres que lancera le Maroc pour ces deux nouvelles lignes ferroviaries à grande vitesse.

Le Maroc compte relier Marrakech à Agadir — en vue de rapprocher les provinces du Sud — et prolonger jusqu’à Marrakech l’actuelle LGV Tanger-Kénitra-Casablanca. Le coût global de ce mega-projet s’élève à environ 100 miliardi di dirham, soit environ 10 miliardi di euro. Pour réaliser ce projet, le royaume mise sur « un partenariat public et privé ». Les prochains appels d’offre seront bientôt lancés.

A lire : Maroc : 100 miliardi di dirham per le linee TGV

L’industriel français Alstom devra faire face à une rude concurrence. L’allemand Siemens, l’espagnol CAF, le core Hyundai, o encore le géant chinois CRRC pourrait soumissionner. En Chine par esempio, Siemens a remporté un gros contrat en acceptant d’importants transferts de technologies qu’Alstom a refusés, fait savoir BFMTV. L’industriel français doit donc faire un gros sforzo sur le prix pour gagner le marché. Dans ce sens, il pourrait « proponer son nouveau TGVM qui presente un coût d’acquisition 20% information et — 30% pour les coûts de Maintenance».

Les relations étroites entre la France au Maroc pourraient être d’une grande aiutante per Alstom. “Surtout si de massifs prêts sont à nouveau consentis pour mener à bien ces nouveaux projets”. Paris avait financé le train reliant Tanger à Casablanca inaugurato nel novembre 2018

Mots clés: Alstom , Francia , Cina , Trasporti ferroviari